L’un des gros trafics de drogue entre le Maroc et l’Espagne au tribunal

22 avril 2022 - 20h20 - Ecrit par : A.S

Le procès de Francisco et Antonio Tejón, surnommés « les frères châtaignes », considérés par les autorités comme les plus gros trafiquants de résine de cannabis de la région de Gibraltar qui contrôlaient 70 % de la marchandise entre le Maroc et l’Espagne et de leurs complices s’est ouvert à Algeciras, à l’extrême sud de la péninsule ibérique, lundi dernier et se poursuivra jusqu’en juin.

En tout, 17 prévenus qui auraient trempé dans un trafic colossal de cannabis, entre le Maroc et l’Espagne sont jugés dans le cadre de ce procès. Les deux principaux accusés sont Francisco et Antonio Tejón surnommés “los Hermanos Castaña” [les frères châtaignes]. Selon les enquêteurs, ils sont les plus grands trafiquants de haschisch de la région de Gibraltar parce qu’ils contrôlaient 70 % de la marchandise qui transitait entre les deux pays et dirigeaient six groupes différents de distribution depuis des années, fait savoir France info. Au total, plus d’une centaine de milliers de kilos saisis chaque année.

À lire : Haute-Garonne : 11 prévenus dont des Marocains condamnés pour trafic de drogue

L’arrestation des deux principaux accusés remonte à 2018. Ils avaient échappé à la police en 2016 après qu’une taupe les avait prévenus de leur arrestation imminente. Ils avaient trouvé refuge au Maroc. Antonio avait été toutefois arrêté, avant d’être relâché. Le patrimoine des frères châtaignes est évalué à 30 millions d’euros. Ils blanchissaient l’argent “sale” via une entreprise de recyclage, un club échangiste, des bars et restaurants plus traditionnels qu’ils ont créés ou encore via la loterie. Ce n’est qu’après l’arrestation de ces plus gros trafiquants de résine de cannabis de la région de Gibraltar que les autorités espagnoles ont réussi à interpeller 15 autres personnes, des complices, dont trois policiers. Plusieurs quantités de drogue ont été également saisies.

À lire : France : l’un des plus gros trafiquants du cannabis marocain à nouveau arrêté

Le 18 avril dernier, seul l’un des prévenus était absent au procès. Le procureur a requis 20 ans de prison pour chacun des « frères châtaignes ». Les audiences se poursuivent jusqu’en juin.

Tags : Espagne - Trafic - Drogues - Procès

Aller plus loin

Le procès d’un vaste réseau de trafic de drogue entre la Belgique et le Maroc reprend le 17 février

Le tribunal de Bruxelles a décidé du report du jugement dans une grosse affaire de drogue, impliquant 14 trafiquants, dont des Marocains, en raison de l’absence d’éléments...

Espagne : arrestation de trafiquants de drogue marocains, voleurs d’autres trafiquants

La police espagnole a procédé au démantèlement d’une organisation criminelle spécialisée dans le vol de stupéfiants à d’autres trafiquants aux fins de revente dans les villes...

Trafic international de drogue : des Marocains condamnés à Lyon

Six personnes dont des Marocains appartenant à un réseau de trafic de cannabis entre le Maroc et la France, à bord de bus de transport de voyageurs, ont écopé de peines allant de...

Le chef présumé d’un trafic de drogue en fuite au Maroc, un procès s’ouvre à Bobigny

Le procès du « supermarché de la drogue » de Saint-Ouen s’ouvre ce lundi 9 mai devant le tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis) en l’absence du chef présumé du trafic...

Nous vous recommandons

L’Algérie incapable de fournir le volume du gazoduc Maghreb-Europe

L’importation du gaz naturel par l’Espagne est passée de 52 % à 31 % en décembre. Depuis la fermeture en octobre du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc, le pays a perdu 6 236 GWh que le Medgaz n’arrive à compenser qu’à hauteur de 1 600...

Polémique : Tariq Ibn Ziyad, Marocain ou Algérien ?

Suite à la réalisation d’un feuilleton intitulé « La conquête d’Al Andalus », diffusé en ce mois de ramadan, les internautes marocains et algériens se disputent l’origine du général musulman Tariq Ibn...

Flambée du prix des billets d’avion entre la France et Marrakech

Pour cet été 2022, les prix des billets d’avion entre la France et Marrakech (Maroc), l’une des 20 destinations les plus prisées des Français, connaissent une flambée.

Maroc : les frontières maritimes restent fermées jusqu’au 7 février

Le transport de passagers par les ports marocains ne sera pas possible avant le 7 février, a annoncé le ministère des Transports, sans préciser si les lignes maritimes seront relancées après cette échéance.

Transport de marchandises : DSV ouvre une ligne entre l’Espagne et le Maroc

La filiale espagnole de la multinationale danoise DSV vient de lancer une nouvelle ligne de transport de marchandises par voie terrestre entre l’Espagne et le Maroc. Elle vise à faciliter les opérations d’importation et d’exportation des marchandises...

Montpellier : tests obligatoires et isolement pour les MRE de retour du Maroc

À Montpellier et comme dans toute la France, les MRE non vaccinés rentrant du Maroc doivent présenter un motif impérieux, un test PCR de moins de 48 heures et devront s’isoler pendant dix jours.

Agadir : deux parlementaires poursuivis pour cambriolage

Deux parlementaires sont poursuivis pour leur implication présumée dans une affaire de vol sur un célèbre homme d’affaires de la ville d’Agadir. C’est le fruit d’une enquête qui aura duré plusieurs mois.

Sahara : une experte de l’ONU s’en prend au Maroc

Mary Lawlor, rapporteuse spéciale de l’ONU sur la situation des défenseurs des droits humains, a appelé le Maroc à cesser de viser les militants et les journalistes qui défendent les questions de droits humains sur le dossier du...

Police aux frontières : l’Espagne soutient le Maroc, malgré la crise

Quelques jours après l’entrée massive de migrants à Ceuta les 17 et 18 mai, l’Espagne a conclu l’achat de 98 caméras thermiques au profit du Maroc. Elle prévoit aussi l’acquisition de 90 quads destinés à renforcer les forces de sécurité marocaines aux...

Najat El Hachmi : « le voile est discriminant »

L’écrivaine d’origine marocaine, Najat El Hachmi, a critiqué sur les réseaux sociaux, sa compatriote, Fatima Hamed, la porte-parole du Mouvement pour la dignité et la citoyenneté (MDyC) à Ceuta, qui a porté un hijab lors d’un événement politique. Sa vive...