Deux frères marocains, trafiquants de drogue, condamnés en Espagne

20 avril 2022 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le tribunal de Cadix a condamné deux frères marocains, trafiquants de drogue, à huit ans de prison pour avoir enlevé et torturé pendant des mois leur partenaire d’affaire.

Les deux frères marocains, âgés de 40 et 27 ans, sont arrivés dans la province de Cadix à l’été 2019, et sont entrés en contact avec un Espagnol, un habitant de la région, à qui ils ont remis de l’argent pour acheter en son nom un bateau pour leur permettre d’« introduire de grandes quantités de haschich » en Espagne, fait savoir La Voz de Cadix.

Les mois qui ont suivi, les deux trafiquants ont mis en place le dispositif nécessaire pour leur trafic de drogue et ont même effectué plusieurs voyages avant d’être arrêtés en octobre de la même année, au large des côtes marocaines, à bord du bateau qui transportait une importante quantité de haschich. Les deux frères estimant avoir été trahis par leur partenaire espagnol, ont décidé de le lui faire payer.

À lire : Espagne : deux trafiquants de drogue en provenance du Maroc arrêtés sur une plage

C’est ainsi qu’ils l’ont joint au téléphone à plusieurs reprises et se sont même rendus à son domicile en novembre 2019 pour le menacer de mort ainsi que sa femme. Sentant sa vie et celle de ses proches menacée, le partenaire a cessé de se rendre à son travail, a éteint son téléphone portable et s’est interdit de sortir dans la rue. Mais cela n’a pas empêché les mis en cause de lui tendre un piège et de l’emmener de force dans un appartement à Manilva où ils l’ont menacé et violemment agressé, avant de l’obliger à leur signer un contrat de vente de sa maison.

Les deux frères ont reconnu les faits et le tribunal de Cadix les a condamnés à une peine de huit ans et deux mois de prison pour les délits de trafic de drogue, d’extorsion continue et d’enlèvement. Le complice, lui, a écopé de cinq ans de prison et la victime, accusée d’un crime de trafic de drogue, à un an et deux mois de prison.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Drogues - Trafic - Haschich

Aller plus loin

Bobigny : lourde peine requise contre le chef présumé d’un trafic de drogue en fuite au Maroc

Le procès du supermarché de la drogue de Saint-Ouen se poursuit. Lundi, le procureur de la 13ᵉ chambre correctionnelle du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) a requis...

Le chef présumé d’un trafic de drogue en fuite au Maroc, un procès s’ouvre à Bobigny

Le procès du « supermarché de la drogue » de Saint-Ouen s’ouvre ce lundi 9 mai devant le tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis) en l’absence du chef présumé du...

Trafic de drogue en milieu scolaire :53 mineurs arrêtés au premier trimestre 2022

De janvier à mars 2022, la police a arrêté 1 270 personnes, dont 53 mineurs, pour trafic de drogue aux abords des écoles, selon le ministre de l’Éducation nationale, du...

Des trafiquants de drogue dont un Marocain arrêtés en Espagne

La Garde civile a démantelé à Nàquera, dans la région de Valence, une organisation criminelle composée de six personnes dont un Marocain, spécialisée dans la culture et la...

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.