Espagne : quinze membres du plus grand réseau de haschich dans le détroit acquittés

30 novembre 2022 - 23h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Poursuivis pour trafic de drogue, 15 des 16 membres du réseau « Los Castaña », considéré comme le plus important dans le détroit, ont été acquittés par le tribunal provincial de Cadix. Seul le leader du groupe, Francisco “Isco” Tejón, a été condamné à trois ans et un mois de prison pour un délit contre la santé publique.

Pour défaut de preuve, les 15 membres de ce réseau ont été acquittés. En revanche, plus de cinq kilos de drogue ont été retrouvés chez Isco Tejón, à La Línea de la Concepción (Cadix) en 2016. Cette drogue serait destinée à la distribution, soutient le juge qui a condamné le trafiquant à trois ans et un mois de prison, dont il a déjà purgé deux ans et sept mois, et à payer une amende de plus de 129 000 euros, rapporte El Cierre Digital.

À lire : Le « Messi du haschich » est de retour

En dehors des 15 membres, le tribunal de Cadix a aussi acquitté Mohamed Said Ouardani, le présumé comptable du réseau ainsi que les trois policiers accusés d’avoir aidé le gang à introduire de la drogue en Espagne. Le réseau était dirigé par les frères Badger qui ont réussi à réunir six gangs qui opéraient séparément pendant des années. En octobre 2016, leur fortune, issue du trafic de haschich dans le Campo de Gibraltar, était estimée à près de 30 millions d’euros.

À lire : L’Espagne mène la vie dure aux trafiquants de haschich marocain

« Los Castañas » est devenu un puissant réseau, étant donné qu’il contrôlait près de 70 % du trafic de drogue dans le détroit de Gibraltar. Les autres gangs, dont celui du Marocain Abdellah el Haj, alias “Messi”, se partageaient les 30 % restants. Ils servaient d’intermédiaire entre les fournisseurs marocains et l’Europe, mettant à leur disposition « l’infrastructure pour transporter, stocker et livrer la drogue aux acheteurs en Espagne, France, Italie, etc. ».

Sujets associés : Espagne - Droits et Justice - Cadix - Haschich

Aller plus loin

Espagne : démantèlement d’un vaste réseau de trafic de haschich marocain

La police espagnole a démantelé un important réseau de trafic de haschich depuis le Maroc, basé sur les côtes de Cadix et de Malaga, avec des ramifications dans d’autres...

Le « Messi du haschich », l’un des criminels les plus recherchés d’Europe

Le « Messi du haschich », un dangereux trafiquant de haschich marocain en Europe, est l’un des criminels les plus recherchés par l’Espagne et l’Europe. Europol demande la...

L’Espagne mène la vie dure aux trafiquants de haschich marocain

Face à la pression de plus en plus forte de la police, les trafiquants de drogue recherchent de nouvelles voies pour introduire le haschich du Maroc en Andalousie.

Espagne : deux Marocains et un policier jugés pour trafic de haschich

Jamal HM et Rachid N. sont deux Marocains accusés d’avoir transporté 1 270 kilos de haschich depuis le Maroc vers la côte de Castillo de Romeral (Gran Canaria). Le parquet a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.