Italie : l’avocate Asmae Belfakir expulsée du tribunal à cause son voile

19 janvier 2018 - 14h40 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Une avocate italienne d’origine marocaine a été expulsée du tribunal administratif de Bologne, en Italie. La raison ? Asmae Belfakir portait le voile islamique et n’avait donc pas le droit, selon le juge, de s’introduire dans un tribunal.

Agée de 25 ans, elle a été sommée par le juge mercredi dernier de retirer son voile ou de quitter la salle d’audience. Belkafir, qui représente la communauté islamique de la ville de Bologne, a préféré sortir du tribunal.

Selon la presse italienne, une note a été placardée à l’entrée de la salle d’audience indiquant que « quiconque participe ou assiste à l’audience ne peut porter d’armes ou de bâtons et doit avoir la tête découverte et garder le silence. »

Dénonçant la décision du juge, le coordinateur de l’association des musulmans de Bologne, Yassine Lafram, rappelle qu’il n’existe aucune loi interdisant le voile dans un tribunal. De son côté, l’Association des jeunes avocats italiens a dénoncé la décision de juge qu’elle qualifie « d’inconcevable » et de « contraire aux principes de la constitution ».

Le plus rocambolesque dans cette affaire c’est que la thèse d’Asmae Belfakir concernait « le corps des femmes et la loi islamique ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Italie - Asmae Belfakir - Voile islamique

Aller plus loin

Une Marocaine d’Italie : « si je portais le voile, je ne trouverais pas de travail »

Amina, une jeune étudiante italienne de 21 ans d’origine marocaine, partage ses expériences en tant que musulmane et marocaine en Italie dans le cadre d’un projet de recherche...

Ces articles devraient vous intéresser :

Amel, nouvelle chroniqueuse voilée sur TPMP, ne fait pas l’unanimité

Amel, la nouvelle chroniqueuse voilée de l’émission « Touche Pas mon Poste » de Cyril Hanouna, qui a fait sa première apparition lundi, divise les téléspectateurs.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Le hijab sur la pelouse : la Marocaine Nouhaila Benzina fait réagir la planète football

Le prédicateur marocain Ahmed Raissouni a pris la défense de la défenseure marocaine Nouhaila Benzina, première joueuse à porter le voile lors d’une coupe du monde féminine. Elle est la cible des extrémistes.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

British Airways : une combinaison et un hijab pour les hôtesses de l’air

La compagnie aérienne British Airways a dévoilé les nouveaux uniformes que porteront désormais ses hôtesses de l’air. Il s’agit d’une combinaison et d’un hijab et l’une autre variante plus ample, mais toujours avec le voile.