Bank Al Maghrib ne lâchera pas le dirham

12 avril 2020 - 20h30 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

La monnaie marocaine a perdu 3,5 % par rapport au panier de cotation depuis qu’elle a connu sa chute au début du mois de mars. En cas de forte baisse, un recours à la ligne de précaution et de liquidité (LPL) pourrait être la solution.

Le dirham s’est déprécié de 9 % par rapport au dollar et plus de 3 % par rapport à l’euro en 30 jours. Ce qui induit une chute de 3,5 % face au panier de cotation. Cependant, la fluctuation du dirham est restée dans la norme définie de +/- 5 %.

Cette dépréciation continue de la monnaie marocaine depuis un mois est la résultante des mesures préventives prises pour juguler la crise sanitaire du covid-19. Il s’agit entre autres, de la fermeture des frontières et du confinement. Ces mesures ont impacté négativement les importantes sources d’entrée de devises du royaume. Notamment, les transferts des MRE et les IDE, les exportations des phosphates et le tourisme, a expliqué L’Economiste. A cela, il faut ajouter l’attentisme des opérateurs économiques et la diminution des flux du commerce extérieur.

Dans le but de renforcer les réserves de change et rassurer les marchés, le journal informe que les autorités monétaires ont fait le choix du tirage de la ligne de précaution et de liquidité de 3 milliards de dollars. Ce qui permettra d’empêcher toute fluctuation du dirham en deçà de la norme de +/- 5 %.

La position de change des banques est excédentaire de plus de 1 milliard de DH pour la première fois depuis le 9 janvier 2020. Elle traduit une autorégulation du marché. L’évolution de la situation est tributaire des développements de la crise sanitaire du covid-19. Une dépréciation du dirham au niveau de la bande de fluctuation pourrait être enregistrée si les flux à l’import connaissaient une hausse les semaines à venir, fait observer le même média.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Crise économique - Dirham marocain

Aller plus loin

Bank Al-Maghrib rassure

Le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, assure que son institution dispose de réserves en devises suffisantes pour couvrir plus de 5 mois d’importations de biens...

BAM : une nouvelle pièce de 250 DH à l’effigie du roi Mohammed VI

À l’occasion de la célébration du 21ème anniversaire de l’intronisation du roi Mohammed VI, Bank Al-Maghrib (BAM) a émis une pièce commémorative, en argent, d’une valeur faciale...

Ces articles devraient vous intéresser :

Dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,43 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,29 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 09 au 15 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Le dirham marocain prend de la valeur face à l’euro et le dollar

La devise marocaine s’est appréciée de 0,24 % vis-à-vis de l’euro et de 0,9 % face au dollar américain durant la période du 23 au 29 novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham recule face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,21% vis-à-vis de l’euro, et est restée quasi-stable face au dollar américain durant la période du 19 au 25 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Comment s’est comporté le dirham face à l’euro et le dollar ?

Durant la semaine du 18 au 24 mai, la devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est déprécié de 0,68% vis-à-vis du dollar américain, selon les données fournies par Bank al-Maghrib.

Le dirham se stabilise face à l’euro

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,31 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 24 au 30 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le FMI confirme l’éligibilité du Maroc à une ligne de crédit

Le Maroc a entamé des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) sur une nouvelle ligne de précaution et de liquidité (LPL), a annoncé, vendredi, le représentant de l’institution financière au royaume, Roberto Cardarelli.

Le dirham prend de la valeur face à l’euro

Le dirham marocains’est apprécié face à l’euro (0,58%) et déprécié face au dollar américain (0,75%) durant la période allant du 31 août au 06 septembre, selon les données publiées par Bank al-Maghrib.

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début 2023.