Barcelone : la nomination d’un nouveau Consul suscite de l’espoir chez les MRE

12 septembre 2019 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : K.B

La nomination du nouveau Consul honoraire de Barcelone a été longuement attendue et saluée par les Marocains résidant dans la ville.

Après avoir vécu cinq années de dilettantisme sans précédent et de chaos extrême, sous le mandat de l’actuel ambassadeur du Maroc en Argentine, Yasser Fares, Akhbarona fait savoir que les marocains à Barcelone fondent tous leurs espoirs sur le nouveau Consul général, Abdellah Bidoud.

Reconnu pour ses compétences et sa forte abnégation, le nouveau Consul général hérite d’un Consulat avec un lourd passif dans lequel manipulations et multiples aspects de corruption avaient compromis les intérêts des immigrés marocains, en dépit des nombreux appels et des protestations.

Le site ajoute que le dernier exemple en date est celui d’une femme marocaine enterrée dans un cimetière chrétien, ou le départ en congé de l’ex-Consul général en pleine période de crise, des situations dont l’écho avait touché le Ministère des Marocains résidant à l’Etranger (MRE).

Les Marocains ont apprécié la nomination du nouveau Consul et espèrent que celui-ci commencera par une large opération d’assainissement de l’environnement administratif du Consulat.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Barcelone - Ambassades et consulats

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.