Le député belge « raciste » présente ses excuses à la députée d’origine marocaine

17 septembre 2016 - 10h00 - Belgique - Ecrit par : Bladi.net

Les excuses suffiront-elles à corriger l’offense ? Le député flamand qui avait publiquement demandé à une députée d’origine marocaine de « retourner au Maroc » a présenté hier des excuses publiques.

« Je veux clairement dire que je suis désolé d’avoir prononcé les mots blessants et offensants ‘Retourne au Maroc !’ et d’avoir blessé Mme Kitir et la communauté marocaine », a déclaré Luk Van Biesen, 56 ans, dans l’enceinte même du parlement en compagnie de la députée Meryame Kitir avec laquelle il venait d’avoir un entretien.

« Ces mots ne font pas partie de mon vocabulaire. Je ne suis pas raciste, je ne l’ai jamais été, je le serai jamais demain. Le racisme n’a pas sa place dans cette assemblée, ni ailleurs », a-t-il ajouté.

De son côté, la député socialiste s’est dite contente qu’il y ait eu une discussion. « Je suis contente qu’il y ait eu une discussion, que Luk ait accepté l’invitation d’avoir une discussion constructive. Je suis contente que le problème ait été reconnu. C’est un signal que le racisme n’a pas sa place, dans cette maison ni ailleurs. Je suis contente qu’il y ait pu y avoir un dialogue entre nous et que nous puissions désormais adresser un message ensemble contre le racisme », a pour sa part affirmé Kitir.

Cette polémique est née jeudi au sein même de l’assemblée belge. Alors qu’elle rejoignait sa place après sa prise de parole, Luk Van Biesen lui a lancé « Si vous n’êtes pas contente, retournez au Maroc ! », propos entendus et confirmés par plusieurs autres députés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Racisme - Meryame Kitir

Aller plus loin

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son...

Le dérapage raciste d’un député belge : « Retourne au Maroc si tu n’es pas contente ! »

Du racisme en plein parlement belge. La députée d’origine marocaine Meryame Kitir a eu à subir une remarque raciste de la part d’un autre député qui lui a conseillé de «...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...