Recherche

Bloqué en France, un élu risque sa vie pour retourner au Maroc

© Copyright : DR

12 mai 2020 - 17h00 - Marocains du monde

Le conseiller communal de Taoujtat, dans la région de Meknès, vient de goûter à l’angoisse que vivent les migrants clandestins, en empruntant un canot afin d’effectuer la traversée vers le Maroc. Il a été arrêté et retourné à l’hôtel où il séjourne.

Il semble que les tergiversations du gouvernement marocain quant à la date de rapatriement des milliers de Marocains bloqués à l’étranger, ont eu raison de la patience du responsable, resté bloqué dans un hôtel du sud de la France depuis le mois de mars dernier.

Dans une déclaration au site Alyaoum24, l’homme a confié ne plus supporter les longues journées passées à attendre une solution des autorités marocaines. Le désespoir l’a poussé à choisir cette voie, sachant pertinemment qu’elle est vouée à l’échec, a-t-il ajouté.

Une cinquantaine de ressortissants marocains, bloqués en France, ont par ailleurs manifesté ce lundi devant l’ambassade du Maroc à Paris, pour exiger leur retour au Maroc. Ils ont écopé chacun d’une amende de 135 euros pour violation des règles de confinement.

Mots clés: Immigration clandestine , Rapatriement , Meknès , France

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact