Recherche

Cancer colorectal : une étude marocaine désigne les produits laitiers comme facteurs de protection

© Copyright : DR

8 avril 2019 - 22h15 - Société

Une étude a été dirigée et publiée par Karima El Rhazi fin mars dans la revue scientifique European Journal of Nutrition sur le cancer colorectal. Ce professeur d’enseignement supérieur à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Fès tente de prouver que les produits laitiers contribueraient à réduire le risque de ce type de cancer.

Il s’agit d’une étude menée entre 2009 et 2017, au sein de cinq différents centres hospitaliers du Maroc, notamment à Casablanca, Rabat, Marrakech, Oujda et Fès. Elle a été effectuée sur une population de 2906 personnes dont 1453 cas de cancer et 1453 cas de témoins, rapporte le site HuffPost.

En évaluant la régularité de consommation des produits laitiers sur une période donnée, les chercheurs ont essayé de ressortir le lien entre la consommation de produits laitiers industriels comme le lait, le fromage et les yaourts, ou encore les produits traditionnels marocains tels que le raib, le jben, le lben ou le saykok et le risque de cancer du côlon et du rectum, encore appelé colorectal.

Selon les confidences de Khaoula El Kinany, chercheuse au laboratoire d’épidémiologie, recherche clinique et santé communautaire à la faculté de médecine de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès au HuffPost, "on peut dire que les bactéries lactiques qui existent déjà dans ces produits, l’apport en calcium et les méthodes de fermentation sont des facteurs protecteurs”. Autrement dit, "les personnes qui consomment beaucoup de produits laitiers modernes ou traditionnels présentent un risque moins élevé de CCR (cancer colorectal, ndlr)." Néanmoins, clarifie-t-elle, "ces résultats devraient être davantage confirmés par des données longitudinales". Et donc il faudra encore du temps et un suivi dans la durée, afin que tout ceci se confirme définitivement.

Pour s’être hissé au rang de la deuxième cause de décès liés au cancer, (1,85 million de nouveaux cas et 880.792 décès en 2018), le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquemment diagnostiqué dans le monde. Au Maroc, il représente le quatrième cas de cancer diagnostiqué chez les femmes et le troisième chez les hommes, avec un taux d’incidence de 10,6% chez les hommes et 8,8% chez les femmes (entre 2008 et 2012).

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact