Carburants : bonne suprise à la pompe

16 juillet 2022 - 09h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Bonne nouvelle ! Après une envolée depuis plusieurs mois, les prix du carburant ont baissé ce vendredi, en raison d’un repli du prix du baril au niveau mondial.

Si le gasoil et l’essence sont très chers, il se pourrait que la situation s’améliore ce samedi. C’est en tout cas ce qu’avancent plusieurs professionnels qui mettent en avant le prix du brut qui a reculé ces derniers jours pour passer sous la barre des 100 dollars le baril.

Pour eux, ce fléchissement des cours du pétrole sur le marché mondial pourrait se traduire par une baisse d’un dirham des prix à la pompe au niveau national lors des prochains jours. Sur le sujet, l’économiste Mohamed Jadri, a souligné que « ce trend baissier devrait impacter le marché national dans les prochaines semaines où les prix pourraient descendre à 13-14 dirhams, dans l’espoir de voir le prix du baril passer de nouveau sous le seuil des 60 dollars d’ici la fin de l’année. Et ce, afin qu’on retrouve, au niveau national, les prix normaux de 9-10dh. »

A lire : Prix des carburants : le Maroc est-il le pays où l’on paie le plus cher ?

Ces propos ont été confirmés par Mustapha Labrak, spécialiste en hydrocarbures et énergies, qui a expliqué la distinction à établir entre le prix du brut et celui du produit raffiné. « La hausse du prix du brut ne signifie pas que le produit raffiné connaitra systématiquement une hausse. Il en va de même lorsqu’il s’agit d’une baisse du prix », a-t-il précisé.

En se basant sur le prix qu’affichait le brut il y a 15 jours, une baisse d’environ un dirham des prix du carburant est attendue dès samedi, a confié Mustapha Labrak, soulignant que « les raisons d’une telle baisse sont dues à l’adoption, par les banques centrales de la politique de la hausse des taux directeurs afin de faire face à l’inflation, ainsi qu’à la baisse de la demande. »

Sujets associés : Carburant

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc ne subventionnera pas le carburant

Le gouvernement marocain n’a pas la capacité de subventionner le prix des carburants. C’est la réponse qu’a fournie ce lundi, Nadia Fettah Alaoui, aux députés devant leur...

Une mauvaise surprise attend les Marocains à la pompe

Les Marocains devront se préparer à débourser plus pour s’approvisionner dans les stations-service. Ces nouveaux prix pourraient entrer en vigueur d’ici dimanche, selon quelques...

Prix des carburants : le Maroc est-il le pays où l’on paie le plus cher ?

Le parti du progrès et du socialisme (PPS) a réagi à la hausse continue des prix du carburant au Maroc, estimant que le prix de l’essence pratiqué au royaume est le plus cher au...

Carburant : ce qui explique la poursuite de la hausse des prix

Les prix du carburant sont toujours à la hausse dans les stations-service marocaines, malgré la récente baisse du prix du baril à l’international. Cette situation est imputable à...

Nous vous recommandons

Carburant

Carburants : bonne suprise à la pompe

En forte hausse depuis le début de la guerre en Ukraine, les prix des carburants sont en chute depuis quelques semaines. Dès la mi-août, le prix à la pompe devrait baisser de 80 centimes pour l’essence et de 1 dirham pour le...

Carburants : baisse des prix à la pompe

Après une hausse enregistrée au début du mois, le prix du gasoil devrait connaitre une baisse à la mi-novembre. Le prix de l’essence demeurera, quant à lui, presque inchangé.

Prix des carburants : la mise au point du Conseil de la concurrence

Le Conseil de la concurrence vient de démentir les informations selon lesquelles il avait sanctionné les pétroliers.

Une mauvaise surprise attend les Marocains à la pompe

Mauvaise surprise à la pompe pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants vont une fois encore grimper jusqu’à 84 centimes cette semaine.

Maroc : les transporteurs agitent la menace d’une grève

Exaspérés par la hausse continue des prix des carburants et le refus du gouvernement de leur accorder plus de subventions, la coordination des syndicats des professionnels du transport de marchandises menace d’organiser une grève nationale après la...