Prix des carburants : le Maroc est-il le pays où l’on paie le plus cher ?

26 mai 2022 - 09h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Le parti du progrès et du socialisme (PPS) a réagi à la hausse continue des prix du carburant au Maroc, estimant que le prix de l’essence pratiqué au royaume est le plus cher au monde.

Le bureau politique du parti à travers son secrétaire général, Nabil Benabdellah, a exprimé son inquiétude face à la hausse continue des prix des carburants au Maroc.

Selon le responsable, le gouvernement doit agir vite. Les prix du carburant pratiqués au royaume sont les plus chers au monde, a-t-il estimé, remettant en cause la politique adoptée par le gouvernement en la matière.

A lire : Hausse des prix du carburant : nouvelle menace de grève des transporteurs

À cet effet, Benabdellah a recommandé à l’exécutif d’utiliser les moyens que lui confère la loi pour réguler les prix et freiner les augmentations, à travers notamment la diminution de la TIC et l’incitation des sociétés de distribution des hydrocarbures à faire preuve de modération au niveau de l’accumulation des bénéfices exorbitants estimés à des milliards de dirhams.

Le parti a également demandé au gouvernement d’assumer sa responsabilité dans le règlement de la situation de la SAMIR et dans sa remise en service, compte tenu des lourdes pertes financières que l’économie nationale subit des suites de sa fermeture, de l’absence de raffinage et de la faiblesse des capacités de stockage qui ne font que renforcer davantage la dépendance du Maroc à l’égard des fluctuations des cours mondiaux des hydrocarbures.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Nabil Benabdellah - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Carburant

Aller plus loin

Subvention du carburant : le gouvernement explique son choix

Réclamée avec insistance par les syndicats des transporteurs, en raison de la hausse des prix à la pompe, la subvention du carburant n’a pas été accordée par le gouvernement....

Hausse des prix du carburant : nouvelle menace de grève des transporteurs

Face à la hausse continue des prix du carburant, les transporteurs marocains brandissent une nouvelle fois la menace d’une grève générale, estimant que les subventions directes...

Maroc : l’essence à plus de 20 dirhams ?

En constante hausse depuis plusieurs semaines, le coût du carburant ne cesse de flamber. Ces derniers jours, les prix à la pompe ont dépassé le seuil des 16 dirhams/litre. Les...

Légalisation du cannabis : le PPS appelle à un large débat public

Au cours de sa réunion hebdomadaire tenue mardi 16 mars, le bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) a passé en revue trois questions d’intérêt national : la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...