Prix des carburants : le Maroc est-il le pays où l’on paie le plus cher ?

26 mai 2022 - 09h00 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le parti du progrès et du socialisme (PPS) a réagi à la hausse continue des prix du carburant au Maroc, estimant que le prix de l’essence pratiqué au royaume est le plus cher au monde.

Le bureau politique du parti à travers son secrétaire général, Nabil Benabdellah, a exprimé son inquiétude face à la hausse continue des prix des carburants au Maroc.

Selon le responsable, le gouvernement doit agir vite. Les prix du carburant pratiqués au royaume sont les plus chers au monde, a-t-il estimé, remettant en cause la politique adoptée par le gouvernement en la matière.

A lire : Hausse des prix du carburant : nouvelle menace de grève des transporteurs

À cet effet, Benabdellah a recommandé à l’exécutif d’utiliser les moyens que lui confère la loi pour réguler les prix et freiner les augmentations, à travers notamment la diminution de la TIC et l’incitation des sociétés de distribution des hydrocarbures à faire preuve de modération au niveau de l’accumulation des bénéfices exorbitants estimés à des milliards de dirhams.

Le parti a également demandé au gouvernement d’assumer sa responsabilité dans le règlement de la situation de la SAMIR et dans sa remise en service, compte tenu des lourdes pertes financières que l’économie nationale subit des suites de sa fermeture, de l’absence de raffinage et de la faiblesse des capacités de stockage qui ne font que renforcer davantage la dépendance du Maroc à l’égard des fluctuations des cours mondiaux des hydrocarbures.

Sujets associés : Carburant - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Nabil Benabdellah

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Carburants : bonne suprise à la pompe

Bonne nouvelle ! Après une envolée depuis plusieurs mois, les prix du carburant ont baissé ce vendredi, en raison d’un repli du prix du baril au niveau...

Prix des carburants au Maroc : nouvelle augmentation cette semaine

Au Maroc, le prix des différents carburants continue d’augmenter en ce mois de juin. Une nouvelle hausse est attendue dans les prochaines...

Afriquia d’Aziz Akhannouch dans le viseur d’une campagne de boycott

Devant la hausse continue des prix de l’essence et du gasoil au Maroc, des activistes entendent organiser une nouvelle campagne de boycott des produits pétroliers vendus par...

Le gasoil coûtera de plus en plus cher au Maroc

L’inflation a des risques de repartir de plus belle en ce mois de septembre. Des hausses des prix des carburants sont donc à craindre.

Nous vous recommandons

Carburant

Maroc : les chiffres d’affaires des stations-service s’effondrent

À Kénitra, les stations-service ont été désertées en raison des mesures de prévention et de restriction imposées pour contrer la propagation du covid-19 dans le royaume. Cette situation a entraîné une chute drastique des chiffres d’affaires et le licenciement...

Prix du carburant au Maroc : 340MDH d’aides directes déjà perçus par les transporteurs

L’aide directe annoncée aux transporteurs marocains pour atténuer l’envol des prix du carburant est effective. À ce jour, le gouvernement a déjà débloqué quelque 340 millions de dirhams.

Le gasoil coûtera de plus en plus cher au Maroc

L’inflation a des risques de repartir de plus belle en ce mois de septembre. Des hausses des prix des carburants sont donc à craindre.

Carburants : bonne suprise à la pompe

Bonne nouvelle ! Après une envolée depuis plusieurs mois, les prix du carburant ont baissé ce vendredi, en raison d’un repli du prix du baril au niveau mondial.

Maroc : les nouvelles exigences des professionnels du transport

Malgré l’aide apportée par l’État aux professionnels du transport en raison de la hausse des prix du carburant, ils ont appelé le gouvernement à plafonner les prix du carburant « à un niveau raisonnable...

Parti du Progrès et du Socialisme (PPS)

Les Marocains se plaignent de Maroc Telecom

La détérioration des services internet de Maroc Telecom préoccupe les parlementaires. À cet effet, les élus du Parti du progrès et du socialisme (PPS) ont adressé une question écrite au ministre de...

Le député Saïd Zaïdi condamné, son avocat fera appel

Le député de la circonscription de Benslimane Said Zaïdi, par ailleurs président de la commune de Cherrat, près de Bouznika, a été condamné à un an de prison ferme. Ce membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) avait été arrêté le 5...

Maroc : des centaines de résidences de luxe menacées de destruction

Au Maroc, les infractions au Code de l’urbanisme sont monnaies courantes. À Benslimane dans la cité balnéaire de Mansouria et à Bouznika, des domaines publics ont été illégalement exploités, abritant aujourd’hui des centaines de résidences de...

Corruption : le député Saïd Zaïdi incarcéré

Le juge d’instruction près la cour d’appel de Casablanca a ordonné le placement en détention provisoire de Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et député de la circonscription de Benslimane arrêté le 5 octobre...

Maroc : la proposition du PPS pour juguler la flambée du prix des carburants

Face à la flambée du prix des carburants, le groupe parlementaire du Parti pour le progrès et le socialisme (PPS) a fait des « propositions concrètes » au chef du gouvernement, Aziz Akhannouch à travers une question écrite qu’il lui a...

Nabil Benabdellah

Prix des carburants : le Maroc est-il le pays où l’on paie le plus cher ?

Le parti du progrès et du socialisme (PPS) a réagi à la hausse continue des prix du carburant au Maroc, estimant que le prix de l’essence pratiqué au royaume est le plus cher au monde.

Confrontation entre El Othmani et Benabdallah aux prochaines législatives

Le chef du gouvernement sortant, Saâdeddine El Othmani, également secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) et Nabil Benabdallah, secrétaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) sont tous deux candidats aux élections...