Carburants : baisse des prix à la pompe

12 août 2022 - 19h40 - Economie - Ecrit par : A.T

En forte hausse depuis le début de la guerre en Ukraine, les prix des carburants sont en chute depuis quelques semaines. Dès la mi-août, le prix à la pompe devrait baisser de 80 centimes pour l’essence et de 1 dirham pour le diesel.

« C’est une bonne nouvelle pour le consommateur, en espérant que cette tendance soit maintenue et la production à l’international également » a déclaré Mostafa Labrak, directeur général d’Energysium consulting, cité par Les Inspirations Eco.

Expliquant l’évolution des prix à l’international, l’expert a indiqué que le cours du gasoil est passé de 1 400 $/tonne à 1 000 $/t actuellement. L’Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole (OPAEP) se veut optimiste et s’attend, dans son dernier rapport, à ce que les prix du pétrole brut se stabilisent au cours du second semestre entre 90 et 100 dollars le baril.

A lire : Carburant : ce qui explique la poursuite de la hausse des prix

Au Maroc, la réduction des prix à la pompe est du seul ressort des opérateurs, le secteur étant libéralisé, rappelle le journal, soulignant que l’Exécutif a maintes fois, refusé d’agir sur les prix à la pompe à cause des conséquences sur le budget national, en choisissant plutôt les mesures sociales pour soutenir cette hausse.

Dans ce contexte, seule la concurrence entre les opérateurs peut réguler les prix. « Au Maroc, la tarification des prix des produits pétroliers repose sur 61 % du prix des carburants qui dépendent du marché international, tandis que 31 % sont constitués d’impôts et de taxes. Le coût de distribution et les marges bénéficiaires forment le reste (8 %) », explique la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Carburant

Aller plus loin

L’Espagne « aide » les MRE à payer le carburant

L’État espagnol va dépenser plus de 26 millions d’euros pour faciliter le transit des Marocains d’Europe vers le Maroc via les ports espagnols dans le cadre de l’Opération...

Maroc : mauvaise surprise à la pompe

Après une accalmie, les prix des différents carburants repartent à la hausse dans plusieurs stations-service du royaume. Les Marocains paieront cher pour se procurer le diesel...

Le gasoil coûtera de plus en plus cher au Maroc

L’inflation a des risques de repartir de plus belle en ce mois de septembre. Des hausses des prix des carburants sont donc à craindre.

Subvention du carburant : le gouvernement explique son choix

Réclamée avec insistance par les syndicats des transporteurs, en raison de la hausse des prix à la pompe, la subvention du carburant n’a pas été accordée par le gouvernement....

Ces articles devraient vous intéresser :