Malgré la baisse des cours, les prix de carburants restent au plus haut

23 novembre 2022 - 11h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Malgré le repli des cours du pétrole à l’international, les prix des carburants restent au plus haut au Maroc.

Ces derniers jours, le Brent de la mer du nord et le West intermediate Texas (WTI) s’échangeaient à 86 dollars le baril ou presque, mais les prix des carburants restent inchangés au Maroc, fait savoir le quotidien Les Inspirations Éco. Le prix de l’essence est resté inchangé après la hausse de 84 centimes, opérée il y a deux semaines alors que le prix du gasoil a légèrement baissé vendredi dans plusieurs stations-service (d’environ 23 centimes).

À lire : Carburants : baisse des prix à la pompe

Ce paradoxe s’explique par la fixation du prix d’achat le jour de la livraison, et non le jour de la commande, le décalage entre le moment où les distributeurs achètent et le moment où ils le stockent, puis le distribuent, le délai entre la passation de la commande et la livraison étant de 45 jours. Il y a toujours « un temps de latence » sur la répercussion de la baisse, affirme l’économiste Omar Bakkou.

À lire : Une mauvaise surprise attend les Marocains à la pompe

Bouazza Kharrati, président de la Fédération marocaine des droits du consommateur ne partage pas cet avis. « C’est toujours le grand dilemme au Maroc. Les hausses sont instantanément appliquées, mais les baisses, il faut se lever tôt pour les avoir », explique-t-il. Il revient donc au Conseil de la concurrence (CC) d’intervenir pour établir la vérité des prix. Une tâche qui n’est pas instantanée, selon Omar Bakkou, car cette institution « est seulement le généraliste de la régulation des marchés » et non un « régulateur spécifique du marché des carburants ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prix - Carburant

Aller plus loin

Maroc : mauvaise surprise à la pompe

Après une accalmie, les prix des différents carburants repartent à la hausse dans plusieurs stations-service du royaume. Les Marocains paieront cher pour se procurer le diesel...

Une bonne surprise attend les Marocains à la pompe

Au Maroc, les prix des carburants sont encore en légère baisse. De quoi soulager davantage les automobilistes marocains.

Maroc : baisse des prix à la pompe

Le prix du gasoil et de l’essence devrait enregistrer une baisse ce samedi 1ᵉʳ octobre, en raison d’une diminution du prix du baril à l’international.

Maroc : l’énigme de l’envolée des prix des carburants

Au Maroc, la nouvelle envolée des prix des carburants à la pompe est loin de faire l’unanimité. Les spécialistes peinent à s’accorder sur la justification de cette nouvelle...

Ces articles devraient vous intéresser :