Le gasoil coûtera de plus en plus cher au Maroc

6 septembre 2022 - 16h00 - Economie - Ecrit par : S.A

L’inflation a des risques de repartir de plus belle en ce mois de septembre. Des hausses des prix des carburants sont donc à craindre.

Le prix du litre de gasoil a augmenté d’environ 1 dirham début septembre à la surprise des automobilistes. Selon la Fédération nationale des propriétaires, commerçants et gérants des stations de service au Maroc (FNPCGS), le prix du litre du diesel est de 14,91 dirhams chez Afriquia (soit une hausse de 1,03 dirham le litre) et de 14,98 dirhams du côté des stations Shell (soit une augmentation de 0,91 dirham le litre).

À lire : Les Marocains vont payer l’essence plus cher

Cette hausse pourrait se poursuivre tout au long du mois en raison de la guerre russo-ukrainienne, ainsi que l’impact de la décision du géant russe Gazprom d’interrompre les livraisons de gaz vers l’Europe via l’Allemagne. Seul le prix de l’essence s’est stabilisé (14,68 dirhams le litre).

À lire : Prix des carburants : le Maroc est-il le pays où l’on paie le plus cher ?

Lundi, les cours du pétrole sont repartis à la hausse, parce que « les puissances pétrolières ont fait allusion à une réduction de la production de pétrole afin de stabiliser les prix », fait savoir le quotidien arabophone Al Akhbar. Visiblement, les prochains jours s’annoncent difficiles pour les automobilistes d’ici et d’ailleurs.

Sujets associés : Prix - Inflation - Carburant - Afriquia

Aller plus loin

Vers une baisse des prix du gasoil au Maroc ?

Les prix du gasoil pourraient connaître une légère baisse d’ici octobre à la satisfaction de nombreux Marocains qui ne cessent de lancer des appels dans ce sens. Un expert...

Que faire face à la flambée des prix de l’essence au Maroc ?

Face à la flambée des prix des intrants et matières premières au niveau mondial qui impacte négativement le fonctionnement concurrentiel des marchés nationaux (carburants) au...

Plus de gasoil à 7 DH au Maroc

Le souhait de bon nombre de Marocains de s’approvisionner en gasoil à 7DH comme auparavant ne se matérialisera pas. Idem pour le redémarrage de la Société anonyme marocaine de...

Au Maroc, le gasoil russe malgré les sanctions européennes

Le Maroc figure parmi les plus grands importateurs de gasoil russe au cours du mois d’août. C’est ce que révèlent les données provenant de négociations et de Refinitiv Eikon.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Gaz naturel de Tendrara : les ambitions énergétiques du Maroc se concrétisent

La société britannique en charge de l’exploitation du gisement de gaz de Tendrara, Sound Energy, indique que les premières recettes générées par ce projet devraient être perçues dès 2024. L’entreprise collabore étroitement avec l’Office National de...

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Le moral des Marocains continue de baisser

À fin juin, le moral de Marocains a continué à se dégrader, atteignant son niveau le plus bas jamais enregistré. Les ménages affichent leur pessimisme sur leur situation financière et l’évolution du niveau de vie.

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Bonne nouvelle pour les employés de banque au Maroc

Très bonne nouvelle pour les banquiers marocains qui verront, dès la prochaine fiche de paie, une augmentation de salaire.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Immobilier au Maroc : des opportunités en vue

Le recul de l’inflation et la stabilité des taux de crédits immobiliers apportent non seulement un soulagement aux acquéreurs, mais ils suscitent également un nouvel espoir pour le marché immobilier.