Maroc : l’essence à plus de 20 dirhams ?

8 juin 2022 - 10h20 - Economie - Ecrit par : A.T

En constante hausse depuis plusieurs semaines, le coût du carburant ne cesse de flamber. Ces derniers jours, les prix à la pompe ont dépassé le seuil des 16 dirhams/litre. Les automobilistes redoutent le pire.

Le prix du litre d’essence atteindra-t-il les 20 dirhams ? Voilà une question qui reste pour l’heure, sans réponse chez les usagers, qui assistent impuissants à cette envolée des prix du carburant.

En seulement trois mois, le prix de l’essence a flambé à la pompe, passant de 14,18 dirhams/litre à 16 dirham/litre ces derniers jours. Ce prix pourrait même largement dépasser cette barre selon le porte-parole du gouvernement Mustapha Baitas qui avait laissé entendre que la hausse en cours des carburants au Maroc poursuivra sans nul doute cette tendance.

A lire : Le Maroc ne subventionnera pas le carburant

Cette situation est imputable à « la forte demande » sur les produits énergétiques conjuguée à la crise ukrainienne et le refus des pays de l’OPEP d’augmenter leur production afin de pousser les prix du baril vers la baisse, ont expliqué les spécialistes.

Toutefois, elle pourrait s’améliorer en raison des engagements pris par ces derniers qui ont dévoilé que « la production pétrolière de juillet serait ajustée à la hausse de 648 000 barils par jour », sachant que la quantité était fixée à 432 000 barils les mois précédents.

Sujets associés : Carburant

Aller plus loin

Prix du carburant au Maroc : une nouvelle subvention annoncée aux transporteurs

Le gouvernement a annoncé avoir dégagé un budget supplémentaire pour soutenir les professionnels du transport routier, toujours en difficultés face à la hausse des prix du...

Hausse des prix du carburant : nouvelle menace de grève des transporteurs

Face à la hausse continue des prix du carburant, les transporteurs marocains brandissent une nouvelle fois la menace d’une grève générale, estimant que les subventions directes...

Carburants au Maroc : les prix repartent à la hausse

En baisse depuis quelques semaines, les prix à la pompe repartent à la hausse et se rapprochent des 15 DH le litre.

Afriquia d’Aziz Akhannouch dans le viseur d’une campagne de boycott

Devant la hausse continue des prix de l’essence et du gasoil au Maroc, des activistes entendent organiser une nouvelle campagne de boycott des produits pétroliers vendus par...

Ces articles devraient vous intéresser :