Des célébrités marocaines sous le feu des critiques

23 septembre 2021 - 11h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Depuis quelques jours, les célébrités marocaines essuient des critiques de la part de leurs fans. Et pour cause, une application créée et utilisée à des fins purement pécuniaires.

Application Allo my star. C’est la nouvelle trouvaille des célébrités marocaines. Inspirée du concept américain Cameo crée en 2017, cette application permet aux fans d’échanger avec leur star préférée à des tarifs bien définis. Ainsi, tout fan doit débourser 1343 dirhams pour échanger avec la chanteuse Ibtisam Tiskat, pendant 5 minutes, 1791 pour 10 minutes et 2 687 pour 15 minutes. Les tarifs de l’actrice Bouchra Ahrich sont fixés à 627 DH pour 5 minutes, 895 DH pour 10 minutes et 1343 DH pour 15 minutes. Quant à l’acteur Omar Lotfi, il a fixé un montant de 851 DH pour un échange de 5 minutes, 1164 pour 10 minutes et 1343 pour 15 minutes.

À lire : Latifa Raâfat vient en aide à Saâd Lamjarred

Cette nouvelle méthode génère donc des ressources financières. De quoi soulager les artistes en ces temps difficiles de Covid-19. Seulement, cette méthode soulève de vives polémiques. Certains fans et certaines célébrités critiquent les artistes. « Faire du profit à tout prix », dénoncent les utilisateurs des réseaux sociaux. « Avec tout le respect que je dois à tous mes amis artistes, la nouvelle application est-elle une insulte à l’artiste ou au public ? L’artiste est-il devenu une marchandise avec son consentement, ou se moque-t-on du public ? Est-ce la faute des responsables qui ont oublié les artistes pendant le Covid, et terrassés par la crise, ils ont accepté cette farce ? Je ne trouve pas les réponses, et je préfère ne poser que des questions. Oui, l’idée a été appliquée en Occident, mais tout ce qui y vient ne convient pas nécessairement ici », écrit le présentateur TV Samid Ghailan.

À lire : Tanger : des artistes se mobilisent pour le Fonds spécial covid-19

En réaction à la polémique, le chanteur marocain Younes Belmani apporte quelques claraifications. « Cette application, comme d’autres applications numériques, comprend des artistes marocains et arabes. […] L’idée de l’application est ancienne et circule dans les pays européens, mais au Maroc elle a été décrite comme étrange. […] Les prix proposés sur l’application sont normaux pour certains fans. […] l’application est destinée aux personnes qui ont un fort amour pour les artistes et sont capables de payer ces montants », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Al3omk.

À lire : Covid-19 : 60 artistes marocains enflamment la toile avec "We are the world"

« Le but de ma participation à cette application est de faire don de ses bénéfices à des causes caritatives », a expliqué pour sa part le réalisateur Driss Rokh.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Musique - Ibtissam Tiskat

Aller plus loin

Latifa Raâfat vient en aide à Saâd Lamjarred

Dans une vidéo postée sur Instagram, Latifa Raâfat dénonce la mauvaise gestion de la subvention que le ministère de la Culture a décidé d’octroyer aux artistes afin de les...

Piratage de musique : un MRE arrêté pour un préjudice de 5,5 millions d’euros

Les enquêteurs de la section de recherche de Lille (Nord) ont démantelé un supermarché de téléchargement illégal de musique géré depuis un appartement d’Amiens (Somme)....

L’humoriste Taliss s’excuse après avoir insulté la femme marocaine

L’humoriste Taliss de son vrai nom Abdelali Lamhar s’est excusé pour la blague misogyne qu’il a faite lors d’une cérémonie organisée en hommage aux Lions de l’Atlas qui ont...

Covid-19 : 60 artistes marocains enflamment la toile avec "We are the world"

À l’initiative de Mohamed Meghraoui, jeune étudiant de 22 ans en cinquième année de médecine, soixante talents marocains ont chanté de façon virtuelle "We are the world" pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi en deuil

Le chanteur marocain Abdellah El Daoudi vient d’annoncer une triste nouvelle dans un message publié sur les réseaux sociaux.

L’artiste Jaouad Alloul évoque son homosexualité et ses extravagances

Dans une interview, Jaouad Alloul, artiste pluridisciplinaire et entrepreneur créatif autodidacte d’origine marocaine, s’est livré comme jamais sur son nouvel album, sa crise conjugale et son rêve.

Khtek, rappeuse marocaine, se confie sur sa maladie

Dans une interview, la rappeuse marocaine Khtek, de son vrai nom Houda Abouz, se confie sur sa bipolarité. La musique lui sert de thérapie, mais aussi de canal de sensibilisation.

Samira Said et Saad Lamjarred très critiqués

Le compositeur marocain Nabil El Khalidi a dénié à la chanteuse Samira Said et au chanteur Saad Lamjarred le statut d’artiste de renommée mondiale. Il estime par ailleurs qu’aucun artiste arabe, ancien ou nouveau ne l’a été.

Dounia Batma bientôt célibataire

La chanteuse marocaine très controversée Dounia Batma s’apprête à tourner une page importante de sa vie. Le divorce tant annoncé avec son mari Mohamed Al Turk, ne serait plus qu’une question de jours.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki se marient le 17 novembre au Maroc

Après Paris, le chanteur marocain Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki, vont organiser leur mariage au Maroc le 17 novembre prochain. Une cérémonie à laquelle seront conviés sa famille, des fans et amis marocains.

Taxe musique et télévision : Les restaurateurs et cafetiers marocains se révoltent

En plein bras de fer avec le Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA), les propriétaires de cafés et restaurants au Maroc ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Ils réfutent les demandes de redevance émises par le BMDA, affirmant qu’elles ne...

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.