Recherche

Tanger : des artistes se mobilisent pour le Fonds spécial covid-19

© Copyright : DR

20 juillet 2020 - 06h30 - Culture

Une vente aux enchères d’œuvres d’art a eu lieu, samedi à Tanger. Les fonds récoltés seront intégralement versés au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus.

Une cinquantaine d’artistes ont participé à cette initiative en offrant leurs plus belles œuvres afin de contribuer à la lutte contre la pandémie du coronavirus. La vente aux enchères a été organisée par la Maison de vente Mazad et Art, et vient une fois encore montrer, l’esprit de solidarité, d’entraide et de partage qui caractérise le peuple marocain et qui a été révélé au monde au cours de cette crise sanitaire mondiale.

Tout le gratin dans le domaine de l’art a répondu présent «  pour se procurer des œuvres d’art inédites produites par des artistes exceptionnels marocains et internationaux  », parmi lesquels se trouvent Safaâ Erruas, Mahi Binebine, Mohamed Melehi, Gustave de Stael, Rachid Ouettassi, Christine Alaoui, Douieb Youssef, Bouzaid Bouabid, Abderrahim Yamou, Chokri Regragui, Steve Fhima, Abdelkrim Ouazzani ou encore Hiba Khamlichi rapporte la MAP.

Le responsable de cette vente aux enchères, Chokri Bentaouit, a remercié tous ces grands artistes plasticiens et sculpteurs marocains et étrangers, pour leur générosité à soutenir l’effort national pour endiguer l’épidémie. «  Nous avons travaillé pendant trois mois pour réunir ce catalogue, composé de 56 œuvres d’art, dont des peintures, des photographies et un lot de livres  ». Il a expliqué que «  certaines personnes ont participé à cette opération par des dons, tandis que des galeries de Casablanca, Fès, Rabat et de Marrakech ont donné des tableaux de leurs artistes  ».

Hiba Khamlichi est la plus jeune artiste ayant participé à cette action caritative. Elle a exprimé sa fierté d’avoir été d’une telle aventure. «  Je suis heureuse de pouvoir participer à la promotion des valeurs de l’art, et contribuer à cet élan exceptionnel de solidarité en faveur du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19  », a-t-elle dit.

La collection d’œuvres mises aux enchères «  comportait également des photographies, un lot de 5 livres sur le Maroc et deux lithographies  ». Cette vente aux enchères à permis de récolter plus d’un million de dirhams, précise la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact