Tanger : des artistes se mobilisent pour le Fonds spécial covid-19

20 juillet 2020 - 06h30 - Culture - Ecrit par : G.A

Une vente aux enchères d’œuvres d’art a eu lieu, samedi à Tanger. Les fonds récoltés seront intégralement versés au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus.

Une cinquantaine d’artistes ont participé à cette initiative en offrant leurs plus belles œuvres afin de contribuer à la lutte contre la pandémie du coronavirus. La vente aux enchères a été organisée par la Maison de vente Mazad et Art, et vient une fois encore montrer, l’esprit de solidarité, d’entraide et de partage qui caractérise le peuple marocain et qui a été révélé au monde au cours de cette crise sanitaire mondiale.

Tout le gratin dans le domaine de l’art a répondu présent «  pour se procurer des œuvres d’art inédites produites par des artistes exceptionnels marocains et internationaux  », parmi lesquels se trouvent Safaâ Erruas, Mahi Binebine, Mohamed Melehi, Gustave de Stael, Rachid Ouettassi, Christine Alaoui, Douieb Youssef, Bouzaid Bouabid, Abderrahim Yamou, Chokri Regragui, Steve Fhima, Abdelkrim Ouazzani ou encore Hiba Khamlichi rapporte la MAP.

Le responsable de cette vente aux enchères, Chokri Bentaouit, a remercié tous ces grands artistes plasticiens et sculpteurs marocains et étrangers, pour leur générosité à soutenir l’effort national pour endiguer l’épidémie. «  Nous avons travaillé pendant trois mois pour réunir ce catalogue, composé de 56 œuvres d’art, dont des peintures, des photographies et un lot de livres  ». Il a expliqué que «  certaines personnes ont participé à cette opération par des dons, tandis que des galeries de Casablanca, Fès, Rabat et de Marrakech ont donné des tableaux de leurs artistes  ».

Hiba Khamlichi est la plus jeune artiste ayant participé à cette action caritative. Elle a exprimé sa fierté d’avoir été d’une telle aventure. «  Je suis heureuse de pouvoir participer à la promotion des valeurs de l’art, et contribuer à cet élan exceptionnel de solidarité en faveur du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19  », a-t-elle dit.

La collection d’œuvres mises aux enchères «  comportait également des photographies, un lot de 5 livres sur le Maroc et deux lithographies  ». Cette vente aux enchères à permis de récolter plus d’un million de dirhams, précise la même source.

Sujets associés : Peinture - Mohammed VI - Exposition - Livres - Photographie - Fonds - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Mohamed Melehi perd son combat contre le covid-19

Le monde de l’art moderne au Maroc et bien au-delà perd l’un de ses pères fondateurs. Mohamed Melehi plongé dans un coma artificiel, dimanche dernier, suite à une contamination...

Des célébrités marocaines sous le feu des critiques

Depuis quelques jours, les célébrités marocaines essuient des critiques de la part de leurs fans. Et pour cause, une application créée et utilisée à des fins purement pécuniaires.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc construira 1000 km d’autoroutes d’ici 2030

Le Maroc veut saisir l’occasion de l’organisation de la coupe du monde 2030 pour moderniser le secteur des transports dans son ensemble, notamment les autoroutes.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : un roman sur l’homosexualité censuré, devient un best-seller

Le livre de l’écrivaine marocaine Fatima Ezzahra Amezgar, « Journal d’une lesbienne », a été retiré du Salon international du livre et de l’édition qui s’est tenu en juin à Rabat au Maroc, un pays où l’homosexualité n’est pas tolérée. La nouvelle a...

Discours du Trône du roi Mohammed VI (intégral)

Le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la nation, ce samedi 30 juillet 2022, à l’occasion de la Fête du Trône. En voici l’intégralité.

Polémique après les propos d’un député RNI sur le roi Mohammed VI

Alors qu’il prenait la défense du gouvernement, un député du Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir, a, lors de la discussion sur la flambée des prix, fait une déclaration pour le moins polémique sur le roi Mohammed VI.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.