Recherche

Mohamed Melehi perd son combat contre le covid-19

© Copyright : DR

29 octobre 2020 - 06h40 - Société

Le monde de l’art moderne au Maroc et bien au-delà perd l’un de ses pères fondateurs. Mohamed Melehi plongé dans un coma artificiel, dimanche dernier, suite à une contamination au covid-19, est décédé ce mercredi 28 octobre au CHU Ambroise Paré de Paris à l’âge de 84 ans.

Mohamed Melehi occupe une place prépondérante dans le monde des arts plastiques au Maroc et dans le monde entier. Homme de dialogue et de débat, il a toujours invité aux échanges constructifs. Son style artistique qu’est la modernité est fondé sur une abstraction géométrique, très ouverte sur la figuration, et qui s’inspire des formes faisant partie de l’environnement immédiat de l’artiste, comme la ligne sinueuse qui évoque une vague. Ce style a souvent été mal cerné par certains qui l’accusent de réaliser des tableaux qui ne se réfèrent pas à la culture marocaine. En guise de réaction aux critiques, l’artiste accroche un tapis berbère à côté de ses peintures, comme pour montrer ses connaissances sur la richesse de la tradition et du patrimoine artistique marocain.

Mohamed Melehi a aussi réalisé des peintures murales qui ornent les maisons d’Asilah, sa ville natale. Ce sont des œuvres qui ont contribué à la renommée du Moussem, une manifestation artistique et intellectuelle que l’artiste a cofondée avec Mohamed Benaissa. Le défunt était un artiste polyvalent, talentueux dont les expositions ont souvent drainé du monde. Son exposition « New Waves : Mohamed Melehi and the Casablanca Art School », organisée en 2019 à Londres, a été classée par la presse anglaise parmi le top 10 des expositions à visiter absolument.

Mots clés: Décès , Moussem , Peinture

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact