Piratage de musique : un MRE arrêté pour un préjudice de 5,5 millions d’euros

13 octobre 2021 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les enquêteurs de la section de recherche de Lille (Nord) ont démantelé un supermarché de téléchargement illégal de musique géré depuis un appartement d’Amiens (Somme). L’administrateur du site pirate, un franco-marocain, a été arrêté et devra comparaître devant le tribunal correctionnel le 2 février 2022.

Les gendarmes ont commencé à enquêter sur l’existence d’un site pirate, nohazik.us qui avait cumulé plus de 200 000 visites en l’espace de quelques mois suite à un signalement de la Société des auteurs-compositeurs et éditeurs de musique (SACEM), rapporte La Voix du gendarme. Le site a piraté plus de 65 millions de téléchargements. Le préjudice causé par ces téléchargements illégaux est estimé à 5,5 millions d’euros, selon les informations fournies aux gendarmes. Ces derniers ont d’ailleurs sollicité l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA), qui a identifié de nombreuses personnes morales victimes, producteurs, artistes ou distributeurs des disques mis à disposition sur nohazik.us.

À lire : Morad, un « garçon de la rue » devenu star du rap en Espagne

Les enquêteurs du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) de la section de recherche de Lille ont réussi à identifier un administrateur du site basé en France. Il s’agit d’un Franco-marocain. Cet informaticien de profession a été interpellé à Amiens le 21 septembre dernier. Lors de sa garde à vue, il a avoué avoir un complice basé au Maroc. Ce dernier serait le bénéficiaire des revenus générés par le site. En attendant sa comparution devant le tribunal correctionnel le 2 février 2022, le principal suspect est placé sous contrôle judiciaire avec l’interdiction de quitter le territoire.

Sujets associés : Lille - Amiens - Enquête - Arrestation - MRE

Aller plus loin

Laila Aziz, la styliste marocaine devenue incontournable dans le show business

Au nombre des créateurs de mode qui habillent les grands noms du Showbiz, il y a la Marocaine Laila Aziz qui s’est frayée un chemin avec sa propre ligne de mode « Kayat »....

Des célébrités marocaines sous le feu des critiques

Depuis quelques jours, les célébrités marocaines essuient des critiques de la part de leurs fans. Et pour cause, une application créée et utilisée à des fins purement pécuniaires.

Morad, un « garçon de la rue » devenu star du rap en Espagne

Morad, 22 ans, a réussi à trouver sa voie dans la musique urbaine espagnole. Il est aujourd’hui le premier artiste espagnol d’origine marocaine à connaître le succès. Ses...

Ces articles devraient vous intéresser :

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

MRE : puis-je introduire un bateau de plaisance au Maroc ?

Dans son Guide dédié aux Marocains résidant à l’Étranger (MRE), l’Administration des Douanes et des impôts indirects (ADII) évoque l’introduction des bateaux de plaisance. Voyons en détail les différentes questions qui peuvent être posées.

Les MRE, un vivier de compétences inexploitées par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions, contribuent de manière significative au développement du Maroc. Ils restent attachés au royaume et sont disposés à le servir à le défendre de toutes les manières possibles.