On en sait un peu plus sur le célèbre hacker arrêté au Maroc

10 juillet 2021 - 13h30 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La direction de la cybercriminalité d’Interpol en étroite collaboration avec le Groupe-IB et la police marocaine a réussi à interpeller le célèbre hacker connu sous le nom de « Dr Hex » dans le cadre de l’opération «  Lyrebird  ». La nationalité du cybercriminel est désormais connue.

Il aura fallu deux ans d’enquête pour que la police marocaine réussisse à arrêter en mai dernier, et ce, sur la base des données sur ses cybercrimes fournies par le Groupe-IB, le célèbre hacker « Dr Hex », un citoyen marocain, fait savoir Interpol dans une publication sur son site internet. Il serait responsable de multiples attaques, notamment contre des sociétés de télécommunications françaises, ainsi que les principales banques du pays et des sociétés multinationales. Le mis en cause fait toujours l’objet d’une enquête. Il lui est reproché d’avoir ciblé des milliers de victimes sans méfiance sur plusieurs années par le biais d’activités mondiales de phishing, de fraude et de cartes impliquant une fraude par carte de crédit, carding.

De même, il lui est reproché d’avoir dégradé de nombreux sites Web en modifiant leur apparence et leur contenu, et de cibler les sociétés de communication francophones, plusieurs banques et sociétés multinationales avec des campagnes de malware. En tout, plus de 130 pages Web ont été dégradées au cours de la période 2009-2018 par le hacker marocain. Il gérait cinq comptes de messagerie, des comptes YouTube, Facebook, Instagram et Skype, et a six surnoms. Selon l’équipe Threat Intelligence de Group-IB, le suspect s’adonne à la cybercriminalité depuis 2009.

À lire : Arrestation d’un célèbre hacker après deux ans d’enquête au Maroc

L’extraction d’un kit de phishing (un outil utilisé pour créer des pages Web de phishing) a permis au groupe Group-IB d’entamer les recherches. « Les analystes du Group-IB ont également trouvé les posts du cybercriminel sur plusieurs sites populaires destinés au commerce de logiciels malveillants, qui indiquent l’implication de ce dernier dans le développement de malwares », ajoute la société mondiale de chasse aux menaces et de cyber-intelligence.

« Il s’agit d’un succès significatif contre un suspect accusé d’avoir ciblé des individus et des entreprises sans méfiance dans plusieurs régions pendant des années, et l’affaire met en évidence la menace posée par la cybercriminalité dans le monde entier ». Stephen Kavanagh, directeur exécutif des services de police d’Interpol, a en outre déclaré : « L’arrestation de ce suspect est due à un travail d’enquête international exceptionnel et à de nouveaux modes de collaboration à la fois avec la police marocaine et nos partenaires vitaux du secteur privé tels que Group-IB », a-t-il ajouté.

Sujets associés : Piratage - Interpol

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Un hacker de comptes bancaires arrêté à Tétouan

Les éléments de la police judiciaire de Tétouan en coordination avec une brigade spécialisée dans la lutte contre la cybercriminalité ont procédé à l’arrestation d’un hacker accusé...

Nous vous recommandons

Piratage

Un hacker marocain fait tomber un site officiel algérien

Le site du ministère algérien de la Santé a été piraté, le 26 mai dernier, par un hacker marocain du nom de Ox Souhail, agissant pour le compte de Moroccan revolution.

Guerre électronique entre le Maroc et l’Algérie

En réponse à la récente cyberattaque des hackers algériens, leurs homologues marocains ont réagi, ciblant à leur tour, de nombreux sites gouvernementaux algériens sur Internet.

Les comptes sociaux de hauts responsables marocains piratés

Depuis quelques mois, le piratage des comptes sociaux des hommes politiques marocains prend de l’ampleur. Les parlementaires et les politiques craignent le sabotage des campagnes électorales à l’approche des prochaines...

Elles touchent le jackpot en piratant la plateforme d’une loterie électronique

Deux femmes et un agent commercial, poursuivis pour fraude, escroquerie et atteinte au système automatisé de traitement de données, ont été déférés devant le Parquet général de Rabat. Les mis en cause sont parvenus à pirater le système informatique d’une...

Maroc : 577 cyberattaques détectées et neutralisées en 2021

La Direction générale de la sécurité des systèmes d’information (DGSSI) a réussi l’année dernière à détecter et neutraliser environ 577 cyberattaques lancées contre des ministères et des établissements publics...

Interpol

Un hacker recherché par la France arrêté au Maroc

Un hacker subsaharien, faisant l’objet d’un mandat de recherche international sur la base d’une notice rouge émise par Interpol a été arrêté mercredi à Fès.

La police marocaine met la main sur un Italien recherché par Interpol

Un ressortissant italien âgé de 63 ans et activement recherché par Interpol a été arrêté mardi soir à Tanger, plus précisément sur la plage d’Achakar.

Un Algérien recherché par la France arrêté à Casablanca

Un Algérien recherché depuis plus de 10 ans en France a été arrêté dimanche à Casablanca suite à un mandat d’arrêt international diffusé par Interpol.

Un Français arrêté à Casablanca pour trafic de boissons alcoolisées

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont arrêté, lundi 15 mars dernier, un citoyen français d’origine algérienne, qui serait impliqué dans une affaire de trafic illégal de boissons alcoolisées. Âgé de 47 ans, il a été...

Un Marocain recherché par Interpol, arrêté en Espagne

Un Marocain, recherché par Interpol pour mauvais traitements, vol, agressions sexuelles et menaces au Maroc, a été arrêté à Bilbao (Pays basque), lors d’une opération conjointe menée par la police nationale et la police...