Arrestation d’un célèbre hacker après deux ans d’enquête au Maroc

6 juillet 2021 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Interpol a annoncé avoir arrêté un hacker au Maroc, grâce à une enquête menée en collaboration avec la police marocaine et un groupe privé spécialisé dans la cybersécurité.

Fraude, phishing (technique de fraude sur Internet pour obtenir des données personnelles), kits de fichage… il signait ses attaques sous le nom de «  Dr Hex  » et aurait fait des milliers de victimes, précise le communiqué d’Interpol.

La note indique par ailleurs que le pirate informatique aurait attaqué 134 sites entre 2009 et 2018. Il a été finalement appréhendé après deux ans d’enquête grâce à l’opération Lyrebird, que la direction de la cybercriminalité d’Interpol, en étroite collaboration avec le Groupe-IB et la police marocaine, via le bureau central d’Interpol à Rabat, a menée au Maroc.

À lire : Arrestation d’un hacker aux multiples visages

Pour Stephen Kavanagh, directeur exécutif des services de police d’Interpol, « l’affaire met en évidence la menace posée par la cybercriminalité dans le monde entier ». Le suspect arrêté fait actuellement l’objet d’une enquête.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Interpol - Criminalité - Ministère de l’Intérieur (Maroc)

Aller plus loin

Interpol fait arrêter un Marocain pour piratage de comptes bancaires internationaux

Un homme recherché par Interpol pour piratage de cartes et de comptes bancaires internationaux a été arrêté jeudi à Marrakech par la Brigade nationale de la police judiciaire...

Des Marocains dans le viseur d’Interpol

Plusieurs Marocains impliqués dans la traite d’êtres humains et le soutien à des groupes extrémistes sont dans le viseur du bureau d’Interpol à Rabat. Des membres de cette bande...

Des entreprises marocaines ciblées par des hackers

Les hackers ont utilisé des logiciels malveillants pour accéder à la base de données de plusieurs entreprises marocaines spécialisées dans l’import-export.

Un hacker de comptes bancaires arrêté à Tétouan

Les éléments de la police judiciaire de Tétouan en coordination avec une brigade spécialisée dans la lutte contre la cybercriminalité ont procédé à l’arrestation d’un hacker...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Le racket des gardiens de voitures au Maroc dénoncé

Le groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) exprime son inquiétude face à ce qu’il qualifie de “harcèlement” et “racket” dont sont victimes les automobilistes par les auto-proclamés gardiens de voitures.

Maroc : mise en garde contre les constructions illégales

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, a apporté des clarifications au sujet des démolitions dans les zones côtières.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Taxis au Maroc : Fini les arnaques ?

Au Maroc, de nombreuses licences ont été retirées aux chauffeurs de taxi qui ne sont pas en règle. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, assure que son département s’évertue à soutenir et à accompagner diverses initiatives visant à moderniser les...

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : la fermeture des hammams fait des malheureux

La Fédération nationale des associations des propriétaires et exploitants des bains traditionnels au Maroc a adressé un courrier au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, l’invitant à reconsidérer la décision de fermeture des hammams trois jours...

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Le Maroc renforce le contrôle des locations Airbnb

En collaboration avec les ministères du Tourisme et de l’Intérieur, les services de contrôle de l’Office des changes mènent un vaste audit des transferts internationaux pour la location de résidences touristiques via la plateforme Airbnb.