Interpol s’intéresse aux hackers marocains

12 décembre 2020 - 20h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Des sociétés marocaines et leurs fournisseurs ont porté plainte auprès des services de sécurité nationaux et d’Interpol. Ils ont été victimes des hackers, qui ont utilisé leurs comptes bancaires pour des transactions douteuses et surtout illégales..

Les cybercriminels ont profité de la période de confinement pour prendre le contrôle des courriers électroniques de certaines multinationales pour informer leurs partenaires marocains de l’ouverture d’un nouveau compte bancaire, rapporte Assabah. Ils profitent de l’approche de la date de paiement pour opérer en toute discrétion.

L’affaire a éclaté lorsque la dernière victime, une société marocaine de textile qui entretient des relations commerciales avec de grandes entreprises en Europe et en Amérique du Nord a transféré l’intégralité du montant d’une transaction sur un nouveau compte bancaire.

Cette transaction a été ordonnée après que la société a reçu un courrier électronique d’un fournisseur français lui ordonnant cette opération. Les dirigeants de cette société se sont rendus de la supercherie lorsque le fournisseur a réclamé ensuite le règlement de la facture.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Informatique - Interpol

Aller plus loin

Des hackers marocains ont-ils piraté des sites gouvernementaux algériens ?

Des hackers marocains seraient à l’origine du piratage de plusieurs sites algériens dont ceux appartenant au gouvernement.

Cybersécurité : le Maroc, cible de plusieurs attaques

Plus de 13,4 millions d’attaques informatiques ont été recensées au Maroc entre avril et juin 2020. Ces attaques souvent survenues via les navigateurs, constituent la principale...

Un hacker recherché par la France arrêté au Maroc

Un hacker subsaharien, faisant l’objet d’un mandat de recherche international sur la base d’une notice rouge émise par Interpol a été arrêté mercredi à Fès.

Le site du patronat marocain hacké par des Algériens

Le site officiel de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a fait l’objet d’une cyberattaque. Il était hors service, lundi, dans la soirée. Un hacker algérien...

Ces articles devraient vous intéresser :

Capgemini a recruté cette année 2000 ingénieurs au Maroc

Le Maroc entend devenir l’une des destinations mondiales de l’ingénierie technologique. À cet effet, le gouvernement a signé, mardi, deux mémorandums d’entente avec Capgemini, entreprise internationale spécialisée dans le conseil et la transformation...

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Maroc : comment des consultants échappent à l’impôt

Au Maroc, des ingénieurs et autres consultants en informatique ont trouvé la formule pour échapper au fisc. Ils proposent de manière informelle leurs services aux grandes entreprises qui les paient via des intermédiaires.

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

L’École 1337 élue 3ᵉ meilleure au monde

L’école « 1337 » de l’Université Mohammed VI Polytechnique, spécialisée dans la formation gratuite en programmation, fait partie des trois meilleures au monde.