Meurtre d’un Marocain en Espagne : la piste raciste envisagée par la police

14 avril 2022 - 09h40 - Ecrit par : A.S

Les Mossos d’Esquadra ont interrogé les proches de Mohamed Ezzeraiga, le chauffeur de taxi marocain de 43 ans, tué dimanche à Lleida dans le nord de l’Espagne, afin de trouver d’éventuels indices permettant d’élucider le meurtre.

Les enquêteurs ont cherché à savoir si la victime avait des différends avec une personne quelconque. Les proches leur ont indiqué qu’il y a quelques mois, le chauffeur de taxi aurait porté plainte contre une personne qui le menaçait. À ce stade de l’enquête, les Mossos ne veulent écarter aucune hypothèse. En dehors du crime de vol, ils creusent aussi la piste d’un règlement de comptes, d’un crime raciste ou d’un acte prémédité, ou encore que l’auteur est un malade mental.

La principale difficulté est qu’il n’y a pas de témoins, puisque le meurtre a eu lieu au petit matin du dimanche, dans une rue à sens unique située à une extrémité de la ville. Pour le moment, la police scientifique continue de rechercher les empreintes et les indices dans le taxi de la victime ou sur le couteau qui a servi à commettre le crime, retrouvé dans une rue voisine.

À lire : Un chauffeur de taxi marocain tué dans le nord de l’Espagne

La victime a reçu plus d’une vingtaine de coups de couteau au front, au dos, au cou, au cœur et sur différentes parties du corps, comme l’a révélé l’autopsie réalisée sur son corps. Né au Maroc, ce chauffeur de taxi qui résidait à Leida depuis plus de 20 ans, laisse derrière lui une veuve et deux enfants, un de cinq ans et un bébé de quelques mois. La date des obsèques n’est pas encore connue.

L’association Barcelona Elite Taxi a exprimé mardi dans un communiqué « sa tristesse et sa colère » pour la perte de leur collègue « tué de manière aussi lâche et sauvage », demandant aux autorités prendre en urgence toutes les dispositions utiles pour garantir la sécurité des chauffeurs de taxi. « Le taxi est le moyen de transport le plus sûr qui existe et l’installation de caméras faciliterait le travail de la police lorsqu’il s’agira de clarifier tout acte criminel », a-t-elle indiqué.

Tags : Espagne - Homicide - Enquête

Aller plus loin

Espagne : où en est l’enquête sur le Marocain, présumé auteur d’un attentat terroriste ?

L’Unité de la Garde civile en charge de la lutte contre le terrorisme (UCE-2), présentera lundi à l’Audience nationale ses conclusions au terme de l’enquête sur le Marocain décédé...

Îles Canaries : la police enquête sur la mort étrange d’un jeune marocain

Le corps sans vie d’un jeune Marocain a été retrouvé en novembre dernier dans la rue à Las Palmas de Gran Canaria. L’ancien mineur non accompagné avait dénoncé les mauvais...

Ouverture d’une enquête suite au décès de Abdelouahab Belfqih

Le procureur général du roi près la cour d’appel de Guelmim annonce avoir ordonné l’ouverture d’une enquête suite au décès d’Abdelouahab Belfqih, élu du PAM et ex-élu de l’USFP....

Un chauffeur de taxi marocain tué dans le nord de l’Espagne

Un chauffeur de taxi d’origine marocaine a été tué dans la nuit de samedi à dimanche à Lleida, dans le nord-est de l’Espagne. Les Mossos d’Esquadra ont ouvert une enquête pour...

Nous vous recommandons

Comment expliquer la forte hausse des transferts des MRE ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE), estimés à cinq millions dont près d’un cinquième en Espagne, ont transféré beaucoup de fonds vers le Maroc pendant la crise sanitaire. À fin octobre, ces transferts ont atteint près de 8 milliards d’euros, soit 43,3 %...

Ryanair veut ouvrir une nouvelle base au Maroc

L’Office national marocain du Tourisme (ONMT) renforce son partenariat avec Ryanair. Dans ce sens, les deux parties ont signé un accord stratégique à travers lequel la compagnie aérienne entend investir 200 millions de dollars pour renforcer...

Le Portugal bloque des vols de Ryanair vers le Maroc

La compagnie aérienne Ryanair dénonce le blocage de ses lignes vers le Maroc par le ministère portugais des Infrastructures et l’Autorité nationale de l’aviation civile (ANAC). Cette situation l’empêche d’assurer les vols de plus de 3 000 passagers portugais...

Ryanair risque d’annuler de nombreux vols au Maroc

Ayant déjà annulé plusieurs vols, dont certains opérés vers le Maroc en raison d’une grève de son personnel de cabine, Ryanair pourrait à nouveau prendre pareille décision. Et pour cause, le SNPNC-FO, représentant les hôtesses et stewards chez la compagnie, a...

Maroc : tué pour 1000 DH

À Ain Aicha, un individu a asséné un coup de couteau mortel à son ami qui lui réclamait le remboursement de sa dette. Les éléments du service judiciaire de la gendarmerie de Taounate ont arrêté le présumé...

Un nouveau mall ouvre ses portes à Marrakech

Le nouveau centre commercial Medina Mall Marrakech a ouvert ses portes samedi. Un nouveau repère du shopping qui se veut une vitrine du Made in Morocco et promet une expérience alliant authenticité et...

Le Polisario veut attaquer Laâyoune et Dakhla

Le Polisario va étendre le conflit avec le Maroc aux « villes sahraouies occupées » de Laâyoune, Smara, Dakhla et Boujdour, « sans toucher les civils », a annoncé Mohamed Luali Akeik, le chef d’état-major général de l’armée de libération...

Maroc : baisse des prix de l’immobilier

Les prix des actifs immobiliers au Maroc ont connu une baisse de 5,4 % au deuxième trimestre 2021, alors que pendant ce temps, le nombre de transactions a grimpé de 18,8 %.

Vous avez reçu une dose du vaccin AstraZeneca, ceci vous concerne

Le ministère de la Santé a lancé un appel aux personnes ayant déjà reçu la première dose du vaccin AstraZeneca de se rendre aux centres de vaccination pour la deuxième dose avant le 28 août, et ce, afin d’éviter la...

Automobile : le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine

Le Maroc veut détrôner l’Inde et la Chine pour se hisser au premier rang mondial en matière de compétitivité automobile. Une ambition que Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique a réitérée lors de la...