Plus de 900 clandestins morts dans le détroit en 2007

14 mars 2008 - 09h59 - Espagne - Ecrit par : L.A

Plus de 900 immigrants sont morts en mer en 2007 en tentant de gagner clandestinement les côtes de l’Espagne, selon un rapport d’une ONG espagnole de défense des droits de l’Homme publié jeudi.

Sur les 921 morts estimés par ce rapport, 629 étaient originaires d’Afrique subsaharienne, 287 d’Afrique du nord et cinq étaient asiatiques. Au total, 732 sont morts à proximité des côtes ouest ou nord-africaines au début de leur périlleuse odyssée, et 189 près des côtes espagnoles, selon ce rapport de l’Organisation pour les droits de l’Homme d’Andalousie.

Selon cette ONG basée dans le sud de l’Espagne, 89 immigrants clandestins sont déjà morts au cours des deux premiers mois de l’année 2008 en tentant de gagner les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortune. Le rapport de cette association juge par ailleurs impossible d’estimer le nombre d’immigrants morts en plein désert, sur la route qui traverse le Sahel vers l’Algérie ou la Libye, deux pays de transit de l’immigration clandestine vers l’Europe.

Il affirme que certains hauts responsables du ministère de l’Intérieur espagnol ont admis que le désert du Sahara s’est transformé en un gigantesque cimetière de sable pour les clandestins d’Afrique subsaharienne. L’ONG espagnole n’exclut pas une réactivation de l’immigration clandestine vers les côtes andalouses, en raison des traversées plus longues et difficiles des autres routes maritimes, du déploiement de l’agence européenne Frontex le long des côtes ouest-africaines et de la recrudescence du flux migratoire en provenance du Maroc et de l’Algérie.

La plupart des clandestins africains tentaient par le passé de rejoindre la côte sud de l’Espagne via le Maroc voisin. Mais depuis que le Maroc a renforcé la surveillance de ces côtés, après la crise des enclaves de Sebta et Melilla en août et octobre 2005, lorsque des vagues d’immigrés d’Afrique noire partaient à l’assaut des clôtures entre le Maroc et l’Espagne, le flux s’est déplacé vers l’archipel des Canaries, qui a enregistré un record de 31.678 arrivées de clandestins en 2006.

Le nombre d’arrivées aux Canaries a baissé de plus de 60% en 2007, en raison notamment de l’effet dissuasif du dispositif aérien et maritime de surveillance des côtes ouest-africaines de l’agence européenne Frontex.

Source : AFP

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Pauvreté - Immigration - Bilan

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Le Maroc va distribuer les aides directes aux plus pauvres cette année

Le gouvernement prévoit d’accorder une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Cette mesure phare du processus de généralisation de la protection sociale, enclenché par le pays, sera effective dès cette année, selon le...

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».