Avenir très sombre pour Royal Air Maroc

8 mai 2020 - 20h30 - Economie - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Que restera-t-il des compagnies aériennes africaines, dont Royal Air Maroc, à la fin de la crise sanitaire qui secoue le monde ? Pour le moment, elles sont au bord de la faillite, et sans perspectives viables.

La crise sanitaire actuelle n’a épargné aucune compagnie aérienne. Même les plus anciennes s’essoufflent et pourraient ne pas tenir longtemps. Classée il y a quelques mois parmi les cinq premières compagnies aériennes du continent, Royal Air Maroc est aujourd’hui au bord du gouffre. Plus d’un tiers de sa flotte est cloué au sol. Sans attendre la fin de la crise sanitaire, elle a déjà engagé un plan d’austérité pour "limiter les dégâts sur sa trésorerie". 60 % du trafic de la compagnie depuis Casablanca se faisait en direction des pays d’Afrique au sud du Sahara, qui ont tous verrouillé leurs frontières aériennes, rappelle francetvinfo .

Le drame des compagnies aériennes africaines, est qu’elles étaient nombreuses à traverser le désert avant que la crise du covid-19 ne vienne corser la note. C’est le cas de la South African Airways, devenue un gouffre financier, selon francetvinfo, qui signale que le covid-19 est en train de chanter le requiem "d’une compagnie qui a fait la fierté de l’Afrique du Sud pendant des décennies". Endettée jusqu’au cou, avec plus d’un milliard de pertes sur les six dernières années, de sources bien informées soulignent "qu’elle va bientôt disparaître pour laisser la place à une nouvelle compagnie totalement restructurée".

L’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA) redoute le pire si les compagnies aériennes africaines ne reçoivent pas de soutien. "Elles vont se retrouver en situation d’insolvabilité d’ici la fin du mois de juin", précise l’association. Même la première compagnie aérienne d’Afrique, Ethiopian Airlines, "fleuron de l’économie éthiopienne, lutte péniblement pour sa survie". Depuis le mois de janvier, elle a déjà perdu plus de 550 millions de dollars et mise aujourd’hui sur le fret et quelques vols cargos pour ne pas sombrer. Seulement, sa capacité de résistance reste très limitée si la crise perdure.

Au Cameroun, la compagnie privée Camair-Co a pris le devant de la situation "en mettant au chômage technique la majorité de son personnel et espère un coup de main de l’État pour se relever". Le même scénario se joue en Algérie avec Air Algérie qui se retrouve au bord de la faillite "depuis que l’ensemble de ses 56 avions ont été immobilisés"

Que ce soit Kenya Airways, Air Mauritius, RwandAir ou encore Air Sénégal, toutes ces compagnies ont vu leurs trésoreries affectées par la pandémie du coronavirus. Le ministre ghanéen de l’aviation civile, appelle à "un plan marshall" pour sauver le secteur aérien africain. Il sera appuyé par l’Association internationale du transport aérien (IATA), qui demande aux États d’investir pour "sauver du naufrage les compagnies aériennes agonisantes qui n’avaient jamais été confrontées à un tel défi".

Selon son secrétaire général, Abderahmane Berthé, il faudra "réunir entre 2,5 et 3 milliards d’euros à travers des aides financières, ou des allègements de taxes et charges, pour sauver les compagnies africaines menacées par la pandémie du coronavirus".

Sujets associés : Royal Air Maroc (RAM) - Crise économique - Chômage - Menaces

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Royal Air Maroc prend une décision sur le coronavirus

Suite aux derniers développements liés au Coronavirus, Royal Air Maroc (RAM) a mis en place un dispositif spécial, pour permettre à ses clients de gérer leurs...

Nous vous recommandons

Royal Air Maroc (RAM)

Royal Air Maroc annule plusieurs vols vers Ouagadougou

Suite au coup d’État militaire au Burkina Faso, Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’annuler ses vols Casablanca-Ouagadougou du 1ᵉʳ octobre et Ouagadougou-Casablanca du 2 octobre.

Des licenciements annoncés chez Air Arabia Maroc

La compagnie aérienne Air Arabia Maroc va procéder, dans les tout prochains jours, à la suppression de plusieurs emplois dans le cadre d’un plan social. Elle marche ainsi dans le sillage de Royal Air Maroc...

Royal Air Maroc sollicite l’expertise américaine

Royal Air Maroc (RAM) a fait appel à CPaT Global, premier fournisseur mondial de formation à distance pour le secteur aérien et aéronautique basé à Spring au Texas (États-Unis), pour former ses pilotes. Un contrat de formation à distance a été signé entre...

Nouvel accord commercial pour Royal Air Maroc

Italia Trasporto Aereo (ITA Airways) a annoncé avoir conclu un accord commercial de partage de code avec Royal Air Maroc.

Des soucis en Belgique pour Royal Air Maroc

Royal Air Maroc devrait être confronté sous peu à de sérieux ennuis judiciaires pour non-règlement des litiges liés au remboursement des billets annulés. L’organisation belge de défense des consommateurs Tests Achats s’apprête à transmettre les dossiers...

Crise économique

Royal Air Maroc va licencier un tiers de son personnel

Pour faire face à la crise engendrée par la pandémie du coronavirus, Royal Air Maroc(RAM) vient de licencier 140 employés au nombre desquels se trouvent 65 pilotes. Plusieurs centaines d’autres recevront dans les prochains jours leur lettre de...

Maroc : les recettes touristiques ont fondu de plus de la moitié

Au cours des cinq premiers mois de 2021, les recettes touristiques au Maroc ont diminué de 62,7 % contre une baisse de 30,6 % en 2020. C’est le tableau présenté par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans sa récente note de...

Maroc : la récession est inévitable en 2020

L’activité économique au Maroc va accuser, à l’instar de plusieurs économies, une forte baisse en 2020, induite par une contraction de la valeur ajoutée non agricole dans les secteurs du BTP, du tourisme,...

Standard and Poor’s dégrade la note du Maroc

Le Maroc a perdu des points dans sa note souveraine de l’agence de notation financière Standard and Poor’s. De BBB-, le royaume est passé à BB+.

56 MMDH ont été transférés par les MRE vers le Maroc à fin octobre

Sur les dix premiers mois de 2020, le flux net des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc s’est encore dégradé pour atteindre 11,69 milliards de dirhams, soit une chute de 31,2% par rapport à fin octobre 2019. C’est le résultat publié par...

Chômage

Vers une régularisation massive des sans-papiers marocains en Espagne ?

Bonne nouvelle pour les Marocains se trouvant en situation irrégulière en Espagne. Le gouvernement espagnol a adopté cette semaine une réforme facilitant le recours à l’immigration dans le pays pour combler le déficit de main-d’œuvre dans le secteur du...

Le taux de chômage grimpe en flèche au Maroc

Entre 2019 et 2020, le taux de chômage est passé de 9,2 % à 11,9 %, soit une augmentation de 2,7 points. L’annonce a été faite par le Haut Commissariat au plan (HCP) qui précise que cet accroissement prend en compte toutes les catégories de la...

Plus de femmes au chômage au Maroc entre 2019 et 2020

En raison de la crise sanitaire et de la campagne agricole sèche, le marché du travail a endossé en 2020 d’énormes conséquences, partant de la détérioration des postes d’emploi à une augmentation du chômage, du sous-emploi et de l’inactivité, en passant par...

Maroc : le Covid-19 met à genoux l’immobilier

Déjà en difficulté, le secteur de l’immobilier s’est davantage fragilisé avec l’avènement de la crise sanitaire. Malgré la reprise des activités, le secteur a du mal à sortir la tête de l’eau, poussant les acteurs à réclamer un plan de sauvetage...

France : à cause du Covid-19, des milliers de Marocains au chômage

La pandémie de Covid-19 a eu de graves répercussions sur l’économie française, avec entre autres, la perte de milliers d’emplois pour les MRE qui exerçaient dans le secteur des services. A l’opposé, des dizaines de médecins marocains sont recrutés pour...

Menaces

Oujda : alerte sur une vague de migrants soudanais

Plus de 300 migrants subsahariens d’origine soudanaise viennent d’arriver à Oujda. Cette situation préoccupe l’Association Aides aux migrants en situation vulnérable (AMSV) d’Oujda qui appelle les autorités locales et régionales à intervenir et de façon...

Maroc : crainte d’un deuxième confinement généralisé

Le Maroc risque un autre confinement si les cas de contamination continuent de grimper. Un tel scénario donne des sueurs froides au président de l’Union Générale des Entreprises et Professions (UGEP), qui dans une interview accordée au journal l’Opinion,...

Maroc : la saison pluvieuse, une menace pour plusieurs bâtiments en ruine

De nombreux Marocains vivent dans la peur de mourir sous les décombres de leurs maisons. L’approche de la saison pluvieuse fait naître ce genre de sentiment chez bon nombre de personnes vivant dans des maisons en état de...

Covid−19 : un expert alerte les Marocains

Pour que le Maroc puisse vraiment reprendre une vie normale, les gestes barrières doivent être respectées scrupuleusement. Tout relâchement pourrait réduire à néant les efforts jusque-là fournis par le...

Coronavirus au Maroc : quand le manque patent de moyens expose le personnel de santé

La crise sanitaire vient aggraver la situation des hôpitaux du Maroc, délaissés dans un dénuement matériel saisissant. Ce manque de moyens, ajouté à la surexposition du personnel de santé, déjà en effectif réduit, obligent ces travailleurs à donner de la...