Recherche

Tanger renforce sa coopération avec Séville

© Copyright : DR

5 novembre 2008 - 14h33 - Maroc

Appuyer l’internationalisation des entreprises sévillanes, tel est l’objectif de l’accord qui vient d’être signé entre les Chambres de commerce de Séville et la Chambre espagnole de Tanger, la Cecit.

Ainsi, la convention porte sur la création d’une antenne de la Chambre de commerce andalouse dans la capitale du Nord. En parallèle, un expert marocain sera logé à la Chambre de commerce de Séville. Les deux représentants auront la tâche de conseiller et d’aiguiller les investisseurs que ce soit dans le pays d’origine ou dans le pays hôte.

« Outre les liens historiques, le Maroc se positionne comme un important marché pour les entreprises de la région de Séville, ne serait-ce que par son dynamisme », assure Francisco Herrero, président de la Chambre de commerce de Séville. Avec une croissance de 26%, le volume des exportations sévillanes vers le Maroc a dépassé les 900 millions de DH. Le Maroc occupe de la sorte la huitième place en matière de valeur en exportations. Comparativement, Séville occupe une modeste onzième place parmi les régions espagnoles exportatrices vers le Maroc. « L’objectif est de développer nos exportations et d’améliorer ce score », promet Herrero.

Les chiffres pour l’année en cours confirment cette tendance. Sur les 7 premiers mois, les exportations ont connu une nette augmentation de 19%. Les importations marocaines vers la région de Séville connaissent elles aussi le même trend haussier avec 66 millions d’euros pour la même période.

Parmi les principales exportations sévillanes, figurent les produits liés à l’environnement et au textile ainsi que d’autres secteurs industriels. En échange, Séville importe des produits textiles et agroalimentaires (poisson et fruits).

Le choix du Maroc n’est pas fortuit. Les opérateurs espagnols entendent profiter des mécanismes offerts par le gouvernement ibère pour l’investissement au Maroc.

Pour les patrons marocains, il s’agit d’aller de l’avant et de doper les échanges. Il est aussi question de diversifier les exportations marocaines envers cette région en passant à des produits à plus forte valeur ajoutée.

Carte de visite

La Cecit, la troisième plus ancienne Chambre de commerce espagnole à l’étranger, vient de fêter ses 120 ans d’existence. Depuis sa création en 1886, celle-ci œuvre à améliorer les relations commerciales entre le Maroc et l’Espagne. Association à but non lucratif, elle dépend directement du ministère espagnol de l’Economie et des Finances et regroupe différents membres de nationalités diverses. Riche de plus de 200 membres, elle constitue de ce fait la première Chambre de commerce étrangère dans les provinces du Nord. Elle a à son actif l’organisation de différents séminaires et rencontres dans les secteurs du textile, de l’investissement et de la franchise.

Source : L’Economiste - Ali Abjiou

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact