Recherche

Deloitte Canada veut partager son expertise avec le Maroc

© Copyright : DR

21 décembre 2007 - 09h58 - Economie - Par: Bladi.net

Le contexte s’y prête. Le Maroc est aujourd’hui confronté à d’importants défis économiques. Deloitte Canada, en association avec Deloitte Maroc, a dépêché une mission du 10 au 13 décembre pour valider l’importance des structures nationales ou régionales clés, susceptibles de soutenir sa démarche contributive.

Mais aussi pour découvrir d’autres priorités nationales sur lesquelles la firme canadienne pourrait apporter son expertise. Comme pour le plan Emergence, rebaptisé Envol, l’approche des experts canadiens vise à arrêter les grandes actions d’accompagnement à entreprendre afin d’améliorer la compétitivité de l’ensemble du tissu industriel existant.

Conduite par Pierre Pettigrew, ancien ministre des Affaires étrangères du Canada et associé de Deloitte, la délégation a rencontré plusieurs décideurs politiques et économiques marocains. Deloitte Canada dit avoir développé un savoir-faire particulier qui pourrait être mis à contribution en faveur du Maroc dans un cadre qui reste à définir. Son offre porte sur trois principales compétences. La gestion de clusters déclinée en meilleures pratiques de gouvernance et de management. Celle-ci concerne aussi la mobilisation des entreprises et les modèles de memberships et les investissements publics.

Pour cela, les Canadiens proposent la mise en place d’une agence des investissements internationaux et d’un système d’évaluation des actions publiques et indicateurs de performance. Le 2e volet de cette offre porte sur le développement des courants d’affaires. Il s’agit d’insérer l’offre marocaine dans les chaînes de valeur de clusters canadiens, ciblés conformément au plan Emergence, en soutien des comités de pilotage et task-forces que chacun des créneaux marocains va mettre en place. Ce volet considère aussi l’identification de donneurs d’ordres cibles canadiens susceptibles d’externaliser une partie de leur chaîne de valeur et l’accompagnement de l’offre marocaine en matière de sous-traitance.

Le troisième volet concerne l’incitation fiscale à la R&D. Deloitte propose une étude comparative des programmes d’incitatifs fiscaux à la R&D dans des pays de référence. Il s’agira d’identifier les principaux paramètres différenciant les programmes nationaux et analyser les impacts des paramètres identifiés sur les différents secteurs industriels clés pour le Maroc.

Une phase exécutoire doit être enclenchée pour assurer la mise en œuvre de l’ensemble des propositions formulées par Deloitte. L’on parle déjà de lancement d’expériences pilotes.

La plateforme Deloitte

Le patron de Deloitte Maroc, Fawzi Britel, soutient que « la mise en place actuelle de comités de pilotage et de task-forces par chacun des créneaux marocains devra permettre d’opérationnaliser le plan Emergence, notamment en visant l’attraction d’investissements de référence et l’accession à une masse critique ». C’est dans cet esprit que Deloitte, au travers d’une collaboration directe entre ses bureaux du Maroc et du Canada, propose une plateforme collaborative ciblée à insérer au sein des dispositifs de mise en œuvre prévus par le gouvernement marocain.

B. T.

Mots clés: Canada , Coopération , Politique économique

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact