Recherche

Écoles françaises : la nouvelle qui ne va pas plaire aux parents d’élèves

© Copyright : DR

2 avril 2020 - 10h30 - Société

Dans ce contexte marqué par le confinement et l’enseignement à distance, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) envisage de faire payer les parents d’élèves les frais de scolarité restants.

"Nous devons maintenir les droits de scolarité, car les équipes travaillent et nous ne pouvons en aucune façon prendre le risque d’affaiblir votre lycée qui devra être en mesure de reprendre rapidement et durablement son activité aussitôt que possible", déclare Olivier Brochet, directeur de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) dans un message vidéo adressé aux communautés éducatives, aux élèves et à leurs parents.

Il dit être conscient de l’impact de cette crise sur la situation économique des familles, qu’elles aient à faire face à des surcoûts liés à la garde des enfants, ou qu’elles soient touchées directement dans leurs revenus. C’est pourquoi, "pour ce qui concerne les établissements en gestion directe de l’Agence, j’ai donné des consignes aux directeurs administratifs et financiers pour examiner avec attention et bienveillance les demandes qui seraient faites par des familles en difficulté", affirme-t-il.

En ce qui concerne les établissements directement gérés par l’AEFE, "nous étudierons toutes les possibilités de report de paiement et d’échéanciers pour aider les familles", précise Olivier Brochet.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact