Recherche

L’électricité et l’eau seront plus chères au Maroc en 2014

© Copyright : DR

1er janvier 2014 - 20h13 - Economie

Pour sauver l’Office National de l’Electricité et de l’Eau Potable (ONEE) de la faillite, le gouvernement Benkirane a décidé d’augmenter es prix de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement, à partir du premier janvier 2014.

Mohamed El Ouafa, ministre chargé des Affaires générales et de la Gouvernance, affirme que l’augmentation des tarifs de ces produits de première nécessité sera progressive, et n’affectera pas les couches sociales défavorisées, dont la consommation ne dépasse pas les 100 KWh par mois.

D’autres sources affirment que l’Etat s’apprête à instaurer la plus grande hausse des prix de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement jamais enregistrée au cours des trois dernières années. Cette hausse dépassera 5% pour le prix de l’électricité et 6% pour l’eau, précise Khalid Sbaï, député du Parti de l’Istiqlal, cité par le quotidien Akhbar Al Yaoum.

"Comment peut-on discuter une décision concernant le pouvoir d’achat des citoyens, en l’absence d’informations précises sur la situation financière de l’ONEE, qu’il fallait présenter devant le Parlement lors des discussions autour du projet de loi de finances 2014, s’interroge
L’Istiqlalien.

L’ONEE souffre de graves dysfonctionnements. Le déficit de sa seule caisse de retraite atteint 3,5 milliards de DH, a révélé Mohamed El Ouafa à Akhbar Al Yaoum.

El Ouafa compte donner une conférence de presse mardi, pour dévoiler la situation financière de l’ONEE. Un nouveau contrat programme devrait être signé prochainement entre l’office dirigé par Ali Fassi Fihri et l’Etat, pour sauver cette institution stratégique d’une faillite certaine.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact