Espagne : Un Marocain arrêté avec une tonne de Haschich

2 septembre 2015 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : J.L

La garde civile espagnole a saisi lundi une tonne de Haschich dans un véhicule conduit par un Marocain de 30 ans sur l’autoroute A-92 en direction de Grenade, d’après plusieurs médias espagnols cités par le quotidien Akhbar Al Yaoum.

Le ressortissant marocain qui réside légalement à Tarragone, a été arrêté lors d’un simple contrôle de routine effectué par une unité de la brigade anti-stupéfiants de la "guardia civil".

L’homme a paniqué à la vue des agents et ces derniers ont procédé à une fouille approfondie du véhicule pour découvrir la drogue soigneusement dissimulée dans la voiture. Le mis en cause au casier judiciaire chargé a été placé en garde à vue.

La police a ouvert une enquête pour tenter de savoir si le suspect agissait pour le compte d’un réseau de trafic de drogue opérant dans le trafic international de Haschich entre le nord du Maroc et l’intérieur de l’Espagne à travers l’autoroute A-92 entre Malaga et Barcelone.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Drogues - Tarragone - Trafic

Aller plus loin

Gibraltar : le haschich marocain à l’origine d’une crise entre l’Espagne et la Grande-Bretagne

Les embarcations des trafiquants de "haschich marocain" sont à l’origine d’une nouvelle crise entre la Grande-Bretagne et l’Espagne en raison du rocher de Gibraltar, dont la...

La marine américaine pourchasse un go-fast marocain au détroit de Gibraltar

Un hélicoptère de la Marine américaine a pris en chasse un go-fast marocain chargé de drogue la semaine dernière au détroit de Gibraltar. L’embarcation en provenance du Maroc,...

Du haschich dans des oranges

Une personne a été arrêtée par la police espagnole au port de Melilla, dans le nord du Maroc, pour trafic de drogue qu’elle avait tenté de cacher dans des oranges.

Le cannabis marocain génère 2,7 milliards d’euros en Espagne

Le trafic de cannabis en provenance du Maroc génère plus de 2,7 milliards d’euros par an en Espagne, d’après des chiffres publiés par la Guardia civil repris par le journal...

Ces articles devraient vous intéresser :

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »