L’Espagne souhaite recruter plus de saisonnières marocaines

17 septembre 2022 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

La sous-délégation du gouvernement à Huelva a annoncé jeudi qu’elle fera appel à 3 000 saisonnières marocaines sur les 11 000 prévues pour la prochaine campagne de fraises et fruits rouges de la province. Ceci, en vue de réduire l’arrivée de saisonnières en provenance des pays européens et de réaliser de meilleures performances.

Le ministère de l’Inclusion, de la sécurité sociale et des migrations va saisir le ministère marocain de l’Emploi et l’ANAPEC pour demander l’envoi de 3 000 nouvelles saisonnières marocaines pour la campagne de récolte prochaine. L’annonce a été faite jeudi lors de la réunion organisée par la Commission provinciale chargée du suivi et de l’intégration socioprofessionnelle des saisonnières pour faire le point de la campagne 2021/22 et définir de nouvelles stratégies pour la prochaine campagne, fait savoir Europa Press.

Présidée par la sous-déléguée du gouvernement, Manuela Parralo, cette rencontre a réuni les acteurs intervenant dans la campagne, dont les représentants des différentes associations de producteurs (ASAJA, Freshuelva, UPA, Fédération des coopératives d’Andalousie, Association des producteurs d’agrumes – ACPH) et les syndicats UGT et CCOO. Il était question d’évaluer le besoin de main-d’œuvre agricole et d’y apporter une réponse durable.

À lire : Espagne : arrivée des premières saisonnières marocaines à Huelva

Selon une étude de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le programme Gecco est devenu un instrument « indispensable » pour faire face aux défis liés à la mobilité de la main-d’œuvre dans le secteur agricole, de manière « sûre, ordonnée et régulière ». « Il est essentiel de parvenir ensemble à un équilibre qui permette le développement d’un secteur essentiel à la création d’emplois et qui est l’un des principaux piliers de l’économie de la province de Huelva », a déclaré Parralo.

Le programme « générera plus de 100 000 emplois saisonniers pour la campagne agricole », ajoute la sous-déléguée. L’appel sera prochainement lancé dans toutes les communautés autonomes et dans l’Union européenne, a-t-elle indiqué, assurant que la priorité sera également donnée à la main-d’œuvre locale. 11 098 saisonnières marocaines ont participé à la campagne précédente à Huelva où elles ont travaillé pendant quatre mois en moyenne à raison de 22 jours par mois.

Sujets associés : Espagne - Agriculture

Aller plus loin

Espagne : arrivée des premières saisonnières marocaines à Huelva

Près de 12 600 saisonnières marocaines travailleront dans les plantations de fruits rouges dans le Sud de l’Espagne, à Huelva, lors de la prochaine campagne agricole. Les...

Espagne : un rapport s’alarme de la souffrance des saisonnières marocaines

L’Association andalouse des droits de l’homme (APDHA) vient de publier son rapport 2022 sur la situation des droits de l’homme aux frontières. Cette année, le rapport s’est...

L’Espagne veut recruter plus de saisonnières marocaines

La Direction générale des migrations du gouvernement espagnol a autorisé le recrutement de 5 250 nouvelles saisonnières marocaines et du Honduras pour participer à la prochaine...

Caixabank a-t-elle « arnaqué » des saisonnières marocaines ?

La banque Caixabank n’ouvrira pas une enquête et n’offrira pas d’explications sur la fraude des polices d’assurance perpétrée entre 2013 et 2019 contre les saisonnières...

Ces articles devraient vous intéresser :

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Le Maroc arrête de subventionner la pastèque et l’avocat

Afin de faire face au déficit hydrique, le gouvernement marocain a décidé de suspendre les subventions des cultures qui consomment le plus d’eau comme la pastèque, l’avocat et les nouvelles plantations d’agrumes.