L’Europe pourrait rouvrir ses frontières extérieures début juillet

7 juin 2020 - 17h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

Les frontières extérieures de l’Union européenne pourraient progressivement rouvrir dès début juillet, le temps que tous les postes de contrôle liés au covid-19 installés aux frontières intérieures soient levés. C’est en substance ce qu’il faut retenir de la réunion des ministres européens de l’Intérieur, tenue vendredi par vidéoconférence.

En vue de limiter la propagation du coronavirus, les États membres de l’Union européenne et la Commission européenne avaient décrété, le 17 mars, l’interdiction des voyages non essentiels vers l’UE. La mesure est en vigueur jusqu’au 15 juin.

Au cours de leur réunion, les ministres ont proposé une prolongation "courte" de cette échéance jusqu’au 30 juin, l’Espagne n’étant pas disposée à rouvrir ses frontières avant cette date.

La secrétaire d’État croate, Terezija Gras, présidente en exercice du Conseil de l’UE, lors d’une conférence de presse tenue au terme de la réunion, a précisé que la réouverture des frontières extérieures de l’UE doit se faire de façon "coordonnée, proportionnée et non discriminatoire".

"Si les contrôles aux frontières intérieures sont levés fin juin, nous devrons pouvoir envisager une levée progressive de l’interdiction des voyages non essentiels début juillet”, a déclaré pour sa part, la commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, se félicitant de la levée des contrôles dans la majorité des États membres. Elle espère aussi un retour à la normale au sein de l’espace Schengen "au plus tard fin juin".

De l’avis des autorités sanitaires, il n’y a pas de raison de maintenir des restrictions supplémentaires de voyager ou des mesures aux frontières au sein de la zone EU-Schengen "si des mesures sanitaires comme la distanciation physique restent de mise", a souligné Ylva Johansson, précisant qu’au final, " le dernier mot revient aux États membres".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Visa Schengen - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Espagne : la restriction sur les voyages non essentiels prolongée d’un mois

L’Espagne a prolongé jusqu’au 31 mars, la restriction temporaire sur les voyages non essentiels en provenance de pays tiers dont le Maroc vers l’Union européenne et les pays...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...