La célébration de la fête de l’indépendance d’Israël au Maroc fait polémique

11 mai 2022 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

La célébration historique du jour de l’Indépendance d’Israël au Maroc n’est pas du goût du Groupe d’action national pour la Palestine. Ce dernier met en garde l’État hébreu contre toute tentative de brouiller les frontières entre le judaïsme et le sionisme.

« L’agenda sioniste essaie de convertir ce qui reste de la communauté juive au Maroc au sionisme », a dénoncé Aziz Hanawi, secrétaire général du Groupe d’action national pour la Palestine, lors d’une conférence de presse animée à son siège à Rabat lundi 9 mai. Il a souligné que les Juifs du Maroc sont des citoyens marocains et qu’Israël devrait cesser de les traiter comme sa communauté étrangère. « Le judaïsme n’est pas le sionisme », a martelé le militant antisioniste, qui a mis en garde Israël contre toute tentative de brouiller les frontières entre le judaïsme et l’idéologie du sionisme, deux différents concepts. Le groupe a par ailleurs réitéré son opposition à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu.

À lire : Célébration historique de la fête de l’indépendance d’Israël au Maroc

Cette sortie médiatique du groupe d’action national pour la Palestine intervient après la célébration historique du jour de l’Indépendance d’Israël à Marrakech par la communauté juive marocaine. Une fête organisée en collaboration avec l’Organisation sioniste mondiale (WZO). « L’État d’Israël est un miracle continu, a déclaré Neria Meir, chef du département des activités sionistes de WZO, qui est intervenu par visioconférence. Le fait que nous puissions célébrer l’indépendance d’Israël au Maroc prouve que le miracle de la renaissance trouve chaque année de nouvelles voies. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Palestine - Judaïsme marocain

Aller plus loin

Des Marocains parmi les signataires d’une déclaration sur l’apartheid en Palestine

Des Marocains figurent parmi un collectif de plus de 1000 personnalités (universitaires, artistes et intellectuels) internationalement reconnues de plus de 45 pays qui ont signé...

Nouvelle manifestation contre la normalisation Maroc-Israël

De nombreux Marocains continuent d’afficher leur opposition à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Ils ont organisé une marche de protestation...

Célébration historique de la fête de l’indépendance d’Israël au Maroc

À Marrakech, la communauté juive marocaine a pu célébrer publiquement le jour de l’Indépendance d’Israël. Un événement historique.

Des Marocains toujours vent debout contre la normalisation Maroc-Israël

Un an après, l’opposition à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël ne faiblit pas. La contestation est toujours massive dans le pays.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les nouvelles mesures sur la communauté juive, saluées

David Toledano, membre de la communauté juive marocaine et président de la Fédération des industries des matériaux de construction, a salué le décret, portant organisation des communautés juives, estimant que ce texte est « exceptionnel [et] répond...

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Le Maroc inaugure la première synagogue universitaire du monde arabe

L’Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a inauguré une synagogue universitaire, une première au Maroc et dans le monde arabe. Le lieu de culte, situé à côté de sa nouvelle mosquée, reflète la coexistence des religions au Maroc.