Nouvelle manifestation contre la normalisation Maroc-Israël

1er avril 2022 - 15h00 - Ecrit par : A.S

De nombreux Marocains continuent d’afficher leur opposition à la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël. Ils ont organisé une marche de protestation mercredi dernier.

Près d’un an et demi après, la colère contre la normalisation entre le Maroc et Israël ne faiblit pas. Ils étaient de centaines de Marocains à descendre mercredi dernier dans les rues de plus d’une trentaine de villes du royaume pour dénoncer le rapprochement entre Rabat et Tel Aviv. « Les manifestations qui ont eu lieu mercredi dans 38 villes marocaines rappellent que les Marocains poursuivront leur lutte pour faire échec à la normalisation avec l’État occupant, car la normalisation est un danger pour notre pays », a déclaré à The New Arab Al Tayeb Madmadh, membre du Front marocain de soutien à la Palestine et contre la normalisation.

À lire : Des Marocains toujours vent debout contre la normalisation Maroc-Israël

À Rabat, des manifestants venus de divers horizons politiques, y compris des gauchistes laïcs et des jeunes de la plus grande association islamiste du Maroc, Al Adl Wal Ihssane (Justice et Bienfaisance), qui est officiellement interdit par le royaume ont organisé un sit-in devant le Parlement. Une manifestation encadrée par les policiers en tenue anti-émeute. « Infiltrés du Néguev, la colonisation, c’est du terrorisme », scandaient les manifestants. Le sit-in a eu lieu quatre jours après la participation de Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger au sommet du Néguev en Israël.

À lire : Maroc-Israël : des manifestants contre la normalisation dispersés

Israël a récemment arrêté des dizaines de Bédouins palestiniens et démoli leurs maisons dans la région du Néguev. De quoi susciter de vives réactions de la part des manifestants. Ces derniers qui ont brûlé le drapeau israélien scandaient : « La Palestine résiste et les régimes négocient » et « Pas de normalisation, pas de reddition de la résistance en avant ».

Tags : Normalisation Maroc Israël - Diplomatie

Aller plus loin

Colère des organisations pro-palestiniennes marocaines contre la normalisation avec Israël

La normalisation des relations entre le Maroc et Israël ne passe pas chez un grand nombre de Marocains. Plusieurs organisations pro-palestiniennes marocaines ont dénoncé les...

Une manifestation contre la normalisation avec Israël interdite à Rabat

Alors que le Front marocain pour le soutien de la Palestine et contre la normalisation avec Israël a prévu d’organiser une manifestation en faveur de la cause palestinienne ce...

Maroc-Israël : des manifestants contre la normalisation dispersés

En parallèle à la commémoration du premier anniversaire du rétablissement des liens entre Rabat et Tel-Aviv, plusieurs Marocains ont exprimé une fois encore leur opposition contre...

La célébration de la fête de l’indépendance d’Israël au Maroc fait polémique

La célébration historique du jour de l’Indépendance d’Israël au Maroc n’est pas du goût du Groupe d’action national pour la Palestine. Ce dernier met en garde l’État hébreu contre...

Nous vous recommandons

Melilla : difficile de vendre les voitures immatriculées au Maroc

Plusieurs habitants de Melilla attendent avec impatience la réouverture de la frontière avec le Maroc pour vendre leurs véhicules immatriculés au Maroc et détenant la carte verte.

Année scolaire 2021-2022 : voici le nouveau calendrier des vacances

Le calendrier des vacances scolaires 2021-2022 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, mardi, par le ministère en charge de l’Éducation.

Un go-fast avec 375 kilos de cannabis marocain intercepté à Montauban

Les agents des douanes au péage de Montauban (Tarn-et-Garonne) ont intercepté le week-end dernier un go-fast transportant près de 400 kilos de résine de cannabis en provenance du Maroc. Un homme âgé de 23 ans, connu de la justice, a été aussi arrêté et...

Maroc : des professeurs échangent des bonnes notes contre des relations sexuelles

Cinq professeurs de la Faculté des sciences juridiques et politiques de Settat, poursuivis pour sextorsion, seront présentés ce jeudi devant le procureur du roi près de la Cour d’appel.

Ryanair pourrait annuler à nouveau de nombreux vols au Maroc

La compagnie aérienne Ryanair risque d’annuler à nouveau des vols opérés vers le Maroc. Et pour cause, les syndicats USO et SITCPLA, représentant les navigants en Espagne, projettent une grève de six...

Un Belge recherché par Interpol arrêté à Casablanca

Un Belge d’origine turque, âgé de 55 ans, a été arrêté mardi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Il serait impliqué dans une affaire de viol. L’homme faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international prononcé à son encontre par les autorités...

Israël propose des formations aux Marocains

Des étudiants marocains ainsi que ceux de 4 autres pays arabes pourront profiter d’une formation dans le domaine des hautes technologies organisée par Israël.

Mohamed Abrini : le viol des yézédies est un « projet de natalité »

Accusé d’avoir participé aux préparatifs des attentats du 13 novembre à Paris, Mohamed Abrini dit ne rien se reprocher et ne condamne pas non plus ces attaques. Le Marocain était à la barre mardi lors du procès ouvert sur cette...

L’Espagne n’est pas autorisée à vendre du gaz algérien au Maroc

L’Espagne ne peut pas vendre du gaz au Maroc en raison d’une clause inscrite dans son contrat avec l’Algérie qui interdit toute revente du gaz algérien à des pays tiers.

France : combien d’étrangers résidents sont-ils nés au Maroc ?

12 % des étrangers résidents en France sont nés au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de l’Institut national de la statistique et des études économiques français (INSEE) publié à la mi-octobre.