Craignant de perdre la nationalité belge, Fouad Belkacem dit regretter ses actes

20 janvier 2018 - 12h40 - Ecrit par : Bladi.net

L’ancien leader du groupe Sharia4Belgium, Fouad Belkacem, était au tribunal mardi dernier où il était question de la demande du parquet de le déchoir de sa nationalité belge et d’entamer ensuite une procédure d’expulsion vers le Maroc.

Fouad Belkacem qui purge actuellement une peine de 12 ans de prison prononcée en 2016, serait une « menace permanente pour la sécurité publique » car il a « sérieusement manqué à ses obligations de citoyen belge », estime le parquet.

Ce dernier a, selon l’agence Belga qui cite son avocate, « fait part de ses regrets et reconnu qu’il avait été trop loin. Il a également dit qu’il se sentait Belge et qu’il voulait rester en Belgique car il n’a plus de lien avec le Maroc. L’histoire de sa famille en Belgique remonte à 50 ans. Cet éclairage a apporté une dimension humaine à une matière très théorique » .

L’année dernière le Belgo-marocain s’était mariée avec une Belge d’origine marocaine en vue, selon ses détracteurs, d’empêcher son renvoi au Maroc où il est poursuivi pour trafic de drogue.

Tags : Belgique - Terrorisme - Expulsion - Fouad Belkacem

Aller plus loin

Qui était Soufiane Nrhailat , le Marocain déchu de sa nationalité belge ?

Parmi les treize terroristes déchus de la nationalité belge, un certain Soufiane Nrhailat retient l’attention. Le jeune homme d’origine marocaine avait créé une association...

Fouad Belkacem va-t-il être extradé au Maroc après la perte de sa nationalité belge ?

Fouad Belkacem n’est plus Belge. L’ancien leader du groupe Sharia4Belgium vient de se voir retirer la nationalité belge par la cour d’appel...

Nous vous recommandons

Maroc : 8 enfants décédés du Covid-19 depuis le début du mois

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, invite les parents à une large vaccination de leurs enfants, afin de protéger les élèves et limiter la propagation du virus du Covid-19.

Saisie d’armes et de drogue à Nador

Les éléments de la brigade de la police judiciaire de Nador ont interpellé sept individus soupçonnés d’appartenir à un réseau criminel impliqué dans des affaires de trafic international de drogue et de...

« L’Espagne a contribué à faire du Maroc une menace »

L’Espagne a vendu 385,7 millions d’euros de munitions et véhicules militaires au Maroc, entre 1992 et 2020. Une vente « massive » dénoncée par un sénateur du parti Compromis qui reproche à l’Exécutif espagnol d’avoir contribué à faire du Maroc une menace contre...

Rupture avec le Maroc : l’Algérie dans la diversion selon El País

La presse espagnole a réagi à la rupture des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Algérie. Le journal El País estime qu’Alger tente de faire diversion.

Hakim Ziyech répond à Vahid Halilhodzic

Hakim Ziyech est sorti de son silence pour se prononcer sur les accusations portées contre lui par le coach de la sélection nationale. C’est sur son compte Instagram que le joueur de Chelsea a répondu à son...

Normalisation avec Israël : la Tunisie va-t-elle suivre l’exemple du Maroc ?

La Tunisie, le Qatar et Oman envisageraient de normaliser leurs relations avec Israël comme l’ont déjà fait le Maroc, des Emirats arabes unis, de Bahreïn et du Soudan. C’est du moins ce qu’a fait savoir un haut responsable...

Le Maroc accusé d’avoir espionné l’Algérie à l’aide de Pegasus

Le Maroc aurait espionné de nombreux responsables algériens, dont Saïd Bouteflika, frère de l’ancien président déchu Abdelaziz Bouteflika, à l’aide du logiciel israélien Pegasus. C’est ce qu’affirme le journal Le Monde qui a publié une enquête menée sur 6000...

Vueling lance deux nouvelles liaisons au départ de Paris vers le Maroc

La compagnie Vueling prévoit de lancer pour la toute la première fois deux liaisons aériennes directes au départ de sa base de Paris-Orly vers le Maroc.

Contraint d’annuler ses vacances au Maroc, il veut attaquer l’État français

Un homme a été contraint d’annuler ses vacances en famille au Maroc faute de passeport. En colère, il entend attaquer l’État français.

Après le Maroc, l’Espagne en crise avec l’Algérie

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, aurait indiqué lors de sa visite jeudi à Rabat, qu’il n’envisage pas de se rendre prochainement en Algérie. Les deux pays sont en froid depuis que l’Espagne a officiellement exprimé son soutien au plan...