Qui était Soufiane Nrhailat , le Marocain déchu de sa nationalité belge ?

16 février 2022 - 22h00 - Belgique - Ecrit par : A.P

Parmi les treize terroristes déchus de la nationalité belge, un certain Soufiane Nrhailat retient l’attention. Le jeune homme d’origine marocaine avait créé une association d’étudiants, mais qui en réalité, endoctrinait et recrutait pour le djihad des jeunes comme Najim Laachraoui, l’un des kamikazes de l’attentat à l’aéroport de Zaventem.

Soufiane Nrhailat dit «  Al Casawé », était sans doute le combattant le plus intellectuel et intelligent de Belgique. Né à Bruxelles le 4 décembre 1986, il était étudiant à l’ULB où il a cofondé le Collectif Réflexions Musulmanes (CRM), une association d’étudiants qui prônait « un discours islamique authentique  » à travers l’organisation d’exposés, de conférences et de débats, rappelle 7sur7.

Sous l’influence du djihadiste Rudy Emponza Bompolonga, plusieurs membres du collectif ont ensuite été endoctrinés. Pendant ce temps, Soufiane Nrhailat, accompagné de cinq autres membres du collectif dont Najim Laachraoui, avait quitté la Belgique pour aller combattre aux côtés de Jabhat an-Nusra, la branche syrienne d’Al-Qaida.

A lire : Des Marocains perdent leur nationalité belge

Ce dernier, étudiant en Sciences de l’ingénieur à l’ULB, a finalement été recruté par l’État islamique pour lequel il s’est sacrifié en kamikaze en se faisant exploser à l’aéroport de Bruxelles le 22 mars 2016. Contrairement à lui et d’autres Belges, Soufiane Nrhailat se faisait discret sur les réseaux sociaux, bien qu’il occupât un poste d’autorité dans ce groupe terroriste.

La justice a retiré la nationalité belge à treize terroristes dont Nrhailat et sa femme, Siham Oussaidi, qui avait rejoint son mari en Syrie et faisait la propagande de l’État islamique sur les réseaux sociaux. Elle a été condamnée à cinq ans de prison en février 2020. Son mari, lui, avait déjà été condamné par contumace en 2016 à quinze ans de prison. L’un est incarcéré au Maroc, trois autres sont introuvables et sept autres dont Nrhailat auraient péri en zone de guerre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Belgique - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Des Marocains perdent leur nationalité belge

Condamnés par défaut en Belgique pour terrorisme, treize combattants — majoritairement des Belgo-Marocains — partis en Syrie ou en Afghanistan, ont été déchus de leur...

La majorité des nouveaux Belges sont Marocains

Sur l’ensemble de l’année 2021, près de 40 000 personnes ont obtenu la nationalité belge, en légère augmentation par rapport à 2020, selon le centre fédéral migration. Parmi...

Le djihadiste Gelel Attar affiche son opposition à la déchéance de sa nationalité belge

Le djihadiste belgo-marocain Gelel Attar a affiché, par le biais de son avocat, son opposition à la déchéance de sa nationalité belge devant le tribunal correctionnel de...

Craignant de perdre la nationalité belge, Fouad Belkacem dit regretter ses actes

L’ancien leader du groupe Sharia4Belgium, Fouad Belkacem, était au tribunal mardi dernier où il était question de la demande du parquet de le déchoir de sa nationalité belge et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...