Recherche

En Belgique, un bébé sur deux a une mère d’origine étrangère

© Copyright : DR

19 décembre 2021 - 21h40 - Monde - Par: S.A

En Belgique, près de la moitié des bébés nés en 2020 avaient une mère d’origine étrangère. C’est ce que révèle le Bureau fédéral du plan.

Le Bureau fédéral du plan se base sur les données de Statbel, l’office belge de statistiques pour obtenir des chiffres sur les bébés nés en 2020, la nationalité et l’origine de leurs mères. Selon l’office, il y avait en Belgique 67,3 % de Belges d’origine belge, 20,1 % de Belges d’origine étrangère et 12,6 % de non-Belges. 20,3 % de femmes provenant d’un pays voisin (Royaume-Uni compris), 28,1 % d’autres pays membres de l’Union européenne, et 51,7 % d’ailleurs dans le monde se trouvent dans les deux dernières catégories.

À lire : La nationalité marocaine, la première en Belgique

Il ressort des statistiques du Bureau fédéral du plan que la moitié des bébés nés en 2020 avaient une mère de nationalité et d’origine belge et que près de 23 % des nouveaux-nés de 2020 avaient une mère belge d’origine étrangère et près de 25 % une mère de nationalité étrangère. Le nombre moyen d’enfants par femme en 2020 était de 1,54 mais il varie selon la nationalité et l’origine de la mère : 1,38 enfant pour les mères d’origine et de nationalité belge, 1,58 enfant pour les Belges d’origine étrangère et 2,05 pour les femmes de nationalité étrangère, détaille-t-on. « D’un point de vue historique, le nombre moyen de 1,54 enfant par femme, enregistré en 2020 pour l’ensemble de la population, est plutôt faible », commente le Bureau du plan.

À lire : Les Marocains en tête du top 10 des nouveaux citoyens belges

L’institution relève par ailleurs que le taux de fécondité est lié à l’âge des femmes, et que les personnes non belges sont plus représentées dans la tranche d’âge des 25-35 ans où les taux de fécondité les plus élevés sont observés. Chez les Belges d’origine belge ou étrangère, « ce sont les groupes d’âge les plus âgés et les plus jeunes respectivement qui sont les plus représentés, précisément les groupes d’âge qui se caractérisent par les taux de fécondité les plus faibles », est-il encore précisé. Les femmes de nationalité étrangère représentaient en 2020 16,5 % de l’ensemble des femmes en âge de procréer mais 24,9 % des naissances, ajoute le Bureau du plan.

Mots clés: Belgique , Famille

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact