Un couple marocain au Canada doit payer 11 000 dollars pour l’accouchement de leur fils

20 février 2023 - 22h30 - Monde - Ecrit par : A.P

Abdessamad Aziz et sa femme Latifa, originaires du Maroc et résidant à Saguenay au Canada, se sont retrouvés à payer une facture de 11 000 dollars pour l’accouchement de leur fils, Adam, âgé aujourd’hui de 15 mois.

Abdessamad Aziz, citoyen canadien, a normalement accès à la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), ce qui n’est pas le cas de son épouse Latifa, qui a un statut de visiteuse dans le pays. Lui est arrivé au Saguenay–Lac-Saint-Jean en 2004 et a ensuite obtenu la nationalité canadienne. Sa femme Latifa est venue lui rendre visite en 2019, avant la survenue de la pandémie du Covid-19. Avec la crise sanitaire, son séjour s’est prolongé et elle est tombée enceinte et a dû accoucher au Québec, rapporte Radio-Canada.

Mais la grossesse n’était pas couverte par la RAMQ, ni par l’assurance privée d’Abdessamad. Le bébé n’a été pris en charge par les assurances de son père qu’après sa naissance. « Un Québécois citoyen qui est né ici, qui vit ici et qui va se marier avec une étrangère, il va vivre le même problème que moi. Je ne dirais pas que c’est discriminatoire, mais c’est un peu injuste envers les papas, parce que c’est mon bébé autant que c’est le bébé de la maman. C’est elle qui le porte, mais il vient de moi. Pourquoi il ne compte pas sur moi ? », se désole le Marocain.

À lire : Bruxelles : Hassnae, renvoyée d’un hôpital avec un bébé malade

Après la naissance sans complications du petit Adam, le jeune papa a dû payer plus de 11 000 dollars à l’hôpital pour les frais liés aux divers examens subis par sa femme et l’accouchement. La femme est à nouveau enceinte et devrait accoucher en juin. Le couple devra encore payer pour ce deuxième accouchement, la situation de son épouse n’étant pas toujours régularisée. « Je comprends que le gouvernement fait ça pour protéger le système des personnes qui abusent, qui veulent profiter et accoucher ici, mais des personnes qui ont leur citoyenneté, c’est un peu difficile », lâche-t-il.

Le Jonquiérois confie qu’il a pu se sortir de cette situation grâce à soutien financier de son employeur. « Le plus difficile aura été de naviguer dans la bureaucratie. J’espérais qu’on me redirige vers des organismes et tout, mais je n’ai rien trouvé. La seule aide que j’ai reçue et que je remercie, ce sont mes patrons », déplore-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Canada - Famille - Santé - Enfant - MRE

Aller plus loin

Bruxelles : Hassnae, renvoyée d’un hôpital avec un bébé malade

Scène insoutenable à la Clinique Saint-Jean à Bruxelles. Hassnae a été renvoyée de la clinique avec son bébé de quatre mois qui avait 40 ºC de fièvre.

En plein ciel, une passagère Royal Air Maroc devient maman

Une passagère a donné naissance à une petite fille, vendredi 2 février 2024, à bord d’un vol de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) reliant Casablanca à Montréal.

Le Canada facilite l’octroi du visa pour les Marocains

Les citoyens de 13 pays, incluant les Philippines, le Maroc, le Panama et dix autres nations, pourront voyager au Canada par avion sans avoir besoin de Visa de Résidence...

Un Marocain laisse une facture salée dans un hôpital britannique

Au Royaume-Uni, un patient marocain figure parmi les patients de 155 pays qui doivent aux services de maternité NHS 219 millions de livres sterling. Le tourisme de santé est mis...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...

Appel à mettre fin à l’échange d’informations fiscales des MRE

L’Organisation démocratique du travail (OMT) a vivement critiqué la politique gouvernementale à l’égard des Marocains résidant à l’étranger, pointant du doigt une approche jugée superficielle et occasionnelle, particulièrement lors de l’accueil des MRE...

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Vers une forte progression des transferts des MRE

Bank Al-Maghrib (BAM) est persuadée que les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient poursuivre la tendance à la hausse amorcée depuis le début de l’année.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Douane marocaine : voici le guide des MRE 2023 (à télécharger)

L’Administration des Douanes et impôts indirects a récemment dévoilé son nouveau guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger.