Un ex-procureur marocain réclame 2 millions de dollars à un MRE youtubeur

13 mai 2024 - 10h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Au Canada, un homme d’affaires montréalais se retrouve devant la justice après avoir porté de graves accusations contre un ex-procureur général du roi (Mohammed VI) et publié un message de menaces sur sa chaîne YouTube.

Sur sa chaîne YouTube, Hicham Jerando aurait notamment accusé Najim Bensami, qui a instruit les procès liés aux attentats terroristes menés par un groupe terroriste lié à Al-Qaïda contre le consulat de Belgique et plusieurs commerces tenus par des Juifs à Casablanca en mai 2023, et ayant fait 33 victimes d’avoir « falsifié les aveux » d’accusés qui ont été condamnés à 20 ou 30 ans de prison. L’homme d’affaires a également publié un message de menaces sur la même chaîne dans lequel il demande que l’ex-procureur du roi aujourd’hui conseiller du ministère marocain de la Justice soit « exécuté, puis ressuscité, puis encore une fois condamné et exécuté à mort », rapporte La Presse.

À lire :Un couple marocain au Canada doit payer 11 000 dollars pour l’accouchement de leur fils

Ces propos ont poussé le responsable marocain à poursuivre en justice l’homme d’affaires canado-marocain qui se décrit comme un militant anticorruption sur TikTok, Facebook et YouTube. Bensami affirme avoir reçu à son domicile marocain un message de menaces lui disant qu’il « mérite d’être enterré vivant » et de se faire « couper la tête ainsi qu’à toute [sa] famille » peu de temps après la diffusion des vidéos de Jerando.

À lire :Canada : les jeunes arabes réticents à porter plainte pour des questions de profilage racial

L’homme d’affaires a comparu le 8 mars dernier devant la cour municipale de Montréal. À la barre, il a plaidé non coupable. Ses propos sont « hautement diffamatoires, faux et irresponsables », qualifie Bensami, qui réclame 1,5 million pour « atteinte à son honneur, à sa dignité et à sa réputation » et 500 000 $ en dommages punitifs. En janvier dernier, Jerando a été déjà reconnu coupable d’outrage au tribunal pour avoir refusé de se conformer à une ordonnance de la Cour supérieure du Québec. Cette dernière lui enjoignait de supprimer des vidéos en arabe dans lesquelles il qualifiait, sans preuve, un autre officier de justice marocain d’« avocat véreux » lié à un « réseau criminel de corruption relié au système judiciaire et au blanchiment d’argent ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Canada - Mohammed VI - Droits et Justice - Youtube - MRE

Aller plus loin

Canada : les meurtriers présumés d’Achraf Thimoumi arrêtés

Soupçonnés d’avoir tué par balle un jeune Marocain de 20 ans, à Stoneham (Canada), deux individus liés au milieu de la drogue ont été arrêtés puis écroués. Un début de...

Un couple marocain au Canada doit payer 11 000 dollars pour l’accouchement de leur fils

Abdessamad Aziz et sa femme Latifa, originaires du Maroc et résidant à Saguenay au Canada, se sont retrouvés à payer une facture de 11 000 dollars pour l’accouchement de leur...

Canada : les jeunes arabes réticents à porter plainte pour des questions de profilage racial

Au Canada, les jeunes arabes victimes de profilage racial sont réticents à porter plainte contre les autorités policières en raison du manque de confiance dans la justice.

Canada : un MRE est mêlé à une affaire d’enlèvement alors qu’il était au Maroc

Alors qu’Imad Ennasr se trouvait au Maroc, son nom a été usurpé pour louer la maison dans laquelle le président des restaurants Cora, Nicholas Tsouflidis, aurait été séquestré....

Ces articles devraient vous intéresser :

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Le roi Mohammed VI félicite Walid Regragui et les joueurs marocains

Le roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec l’entraîneur de l’équipe nationale, Walid Regragui, suite à leur parcours en coupe du monde au Qatar.

Les joueurs binationaux, une fierté et une force pour le Maroc

Le Maroc doit en grande partie son parcours historique à la coupe du monde au Qatar à ses joueurs binationaux comme Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat, Noussair Mazraoui, Abdessamad Ezzalzouli, Bilal El Khannouss, Sofiane Boufal, etc., qui ont...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Saad Lamjarred sanctionné par Youtube ?

Le chanteur marocain Saad Lamjarred explique les raisons qui seraient derrière la baisse inquiétante du nombre de vues de ses chansons sur la plateforme YouTube.

Marhaba 2023 : le dispositif exceptionnel d’accueil des MRE commence aujourd’hui

C’est ce lundi 5 juin que débutera l’opération Marhaba 2023 dédiée aux Marocains résidant à l’étranger. La Fondation a activé le dispositif d’accueil au niveau du Maroc, la France, l’Italie et l’Espagne, composé 24 sites d’assistance et...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Aïd Al Mawlid : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 672 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 672 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabawi, célébré ce dimanche 9 octobre au Maroc. Ces détenus avaient été condamnés par différents tribunaux du Royaume.