Les fraises marocaines dérangent les producteurs de Huelva

18 avril 2021 - 13h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’industrie de production de la fraise de Huelva emploie 100 000 personnes dont une bonne part de saisonnières marocaines par saison et représente 97,5 % de la production espagnole. Mais le vrai problème des producteurs reste la concurrence du Maroc sur le marché européen.

« Le Maroc concurrence injustement nos produits en ne respectant pas les exigences dictées par l’Union européenne », dénoncent à Invertia l’Union des petits agriculteurs et éleveurs (UPA) de Huelva, précisant que les États-Unis constituent le principal concurrent commercial de Huelva avec ses plus de 11 700 hectares de culture.

Selon Freshuelva, la plus grande association des producteurs et exportateurs de fraises de Huelva, l’industrie génère entre 80 000 et 100 000 emplois chaque saison et représente une contribution à hauteur de 8 % au PIB de l’Andalousie. Pour l’organisation, 52 % des travailleurs sont espagnols, 20 % sont européens et 28 % non européens. Les femmes, majoritairement des Marocaines, représentant 80 % de l’effectif total.

Selon les estimations 2020 de Freshuelva, le secteur des fruits rouges a été durement touché par la crise sanitaire, ce qui a conduit à une baisse moyenne de 20 % de la production et du chiffre d’affaires. A contrario, la crise a permis de promouvoir le commerce local et, par conséquent, d’engager la relance de l’économie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Importations - Agriculture

Aller plus loin

Espagne : les travailleuses marocaines des champs de fraises privées de travail

La fermeture des frontières aériennes et maritimes marocaines a eu un impact négatif sur la production des fermes de fraise en Espagne. En cause, la troisième vague de...

Espagne : arrivée des saisonnières marocaines dans les champs de fraises à Huelva

Une première vague de saisonnières marocaines sont arrivées à Huelva en Espagne pour participer à la saison de cueillettes des fraises et fruits rouges. On annonce une...

Rapatriement imminent des saisonnières marocaines bloquées à Huelva

Les saisonnières marocaines bloquées à Huelva, au sud de l’Espagne, vont finalement rentrer chez elles dans les prochains jours. Plusieurs associations préparent activement ce...

Pourquoi les fruits rouges marocains s’imposent en Europe et en Asie

Les fruits rouges marocains sont prisés sur le marché mondial. Cette tendance a entraîné l’intensification de la culture de fraise, de myrtilles, de framboise générant un...

Ces articles devraient vous intéresser :

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Pastèque et sécheresse : le casse-tête marocain

Faut-il continuer à produire de la pastèque rouge qui nécessite une importante quantité d’eau et épuise les sols, alors que le Maroc connaît la pire sécheresse depuis quatre décennies ? La question divise les producteurs, exportateurs et...

Le Maroc contraint d’importer du blé

Le Maroc se tourne une fois de plus vers le marché international pour augmenter ses importations de blé afin de compenser la baisse considérable de sa production durement touchée par la sécheresse cette année.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.