Pourquoi les fruits rouges marocains s’imposent en Europe et en Asie

8 juin 2021 - 09h00 - Economie - Ecrit par : J.D

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les fruits rouges marocains sont prisés sur le marché mondial. Cette tendance a entraîné l’intensification de la culture de fraise, de myrtilles, de framboise générant un chiffre d’affaires à l’exportation de près de 4 milliards de dirhams.

La filière des fruits marocains cartonne à cause de ses coûts très compétitifs sur les marchés asiatique et européen, rapporte La Vie Éco. À en croire l’hebdomadaire, cette performance s’explique par le fait que la consommation de fraise, de myrtilles et de framboise d’origine marocaine reste en constante hausse en Europe et le faible coût de la main d’œuvre mais bien formée dans le royaume. Outre ces deux éléments, il y a également les conditions climatiques et les sols favorables qui constituent d’autres atouts pour la filière.

« C’est une filière et un filon à exploiter », conseille La Vie Éco, rappelant que les standards de qualité de ces produits au Maroc sont élevés et respectés par la partie marocaine.

A lire : Les fruits et légumes marocains toujours prisés en Europe

Toutefois, nuance la publication, l’exigence liée à la norme est due aux marchés destinataires, qui imposent un cahier des charges à respecter, faute de quoi ils sont déclassés. « Les entreprises doivent disposer d’un certificat reconnu par les entités internationales pour pouvoir pénétrer les marchés étrangers. Ce certificat régit, entre autres, le côté social, l’unité industrielle et les conditions de travail », détaille le journal.

Concentrée dans trois régions du royaume, la culture des fruits rouges a généré un chiffre d’affaires de 3,8 milliards de dirhams portant les investissements de 1,1 milliard à 5,4 milliards de dirhams. La filière dispose de 18 unités de conditionnement et de surgélation, distribuées à raison de 33 % au Nord, 25 % au Gharb Saïs, 20 % au Souss Massa et 15 % au centre.

Lors des 3 dernières campagnes agricoles, la région de Rabat-Salé-Kénitra a emblavé 4 320 ha, soit 51,4 % des cultures, Souss-Massa en a cultivé 2 130 ha évalués à 25,4 % de la superficie totale et Tanger-Tétouan-Al Hoceima, 1 950 ha soit 23,2 %.

Les chiffres sont séduisants et la performance confirmée. Il s’agit d’une potentialité énorme à prendre en compte absolument dans la conception des axes de développement, soutient l’hebdomaire, conseillant la diversification des marchés à l’export, une meilleure organisation du marché local et la création de variétés locales. Cette filière représente un filon à exploiter à l’avenir.

Sujets associés : Exportations - Agriculture - Enquête - Chiffre d’affaires

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Driscolls veut produire des myrtilles à Dakhla

La société américaine Driscolls, spécialiste des fruits rouges, veut renforcer sa présence au Maroc. Elle a annoncé son projet d’investir dans la production de myrtilles à Dakhla au...

Marché aux fruits rouges : la concurrence marocaine inquiète les agriculteurs espagnols

Les exportations toujours croissantes de framboises et de myrtilles du Maroc inquiètent les agriculteurs espagnols. Ces derniers déplorent une concurrence...

Fruits rouges : le Maroc pourrait profiter de la crise en Espagne

Le Maroc pourrait profiter de la crise dans le secteur agricole en Espagne, notamment la culture des fruits rouges. Des producteurs espagnols menacent d’abandonner cette...

Les fraises marocaines dérangent les producteurs de Huelva

L’industrie de production de la fraise de Huelva emploie 100 000 personnes dont une bonne part de saisonnières marocaines par saison et représente 97,5 % de la production...

Nous vous recommandons

Exportations

Malgré le covid-19, l’activité portuaire en hausse

Malgré l’état d’urgence sanitaire décrété par les autorités marocaines, le trafic portuaire a progressé de 6,4 % durant les cinq premiers mois de l’année. Au total 39,6 millions de tonnes ont transité via les ports du...

Le Maroc autorisé à acheter des drones américains

Le président des États-Unis, Joe Biden, entend maintenir la politique de son prédécesseur relative aux exportations de drones armés à davantage de pays étrangers, confirmant ainsi la vente de quatre drones au Maroc. Le royaume avait négocié cette...

Maroc : record des exportations automobiles

L’industrie automobile marocaine atteint un record jamais réalisé à l’export. À fin septembre dernier, les exportations se sont établies à 77,68 milliards de dirhams, soit leur plus haut niveau durant la même période des cinq dernières...

La tomate marocaine pour sauver la pénurie en Europe ?

Cette année, la production de tomate en Europe est catastrophique. Une situation qui pourrait profiter à la tomate marocaine, dont l’importation est soumise à des quotas imposés par Bruxelles.

Le Maroc profite grandement de la forte augmentation des ventes de phosphate

À fin août dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont fortement augmenté, atteignant 7,89 milliards de dirhams (MMDH), soit une progression de 67,7% par rapport à un an...

Agriculture

La tomate marocaine écrase l’espagnole

La tomate marocaine mène une rude concurrence à l’espagnole au point de la supplanter. En témoigne le volume des exportations des deux pays.

Les saisonniers marocains de retour en France

La France a accueilli mardi, dans le strict respect du protocole sanitaire, 260 travailleurs saisonniers marocains dont 90 seront convoyés dans les Bouches-du-Rhône. Ils y séjourneront pendant toute la période de récolte qui va durer quatre à six...

Le Maroc remporte le prix Energy Globe 2021

Le Maroc a reçu jeudi le prix Energy Globe National Award 2021, décerné pour son projet sur l’efficacité énergétique, lié au programme «  pompage solaire pour l’irrigation agricole  ».

Europe : une victoire pour le Maroc dans le domaine agricole

Le Parlement européen n’a pas donné suite à la requête du parti espagnol VOX, qui a demandé à la Commission de l’Union européenne (UE) de revoir les importations de produits agricoles marocains.

Les agriculteurs marocains spoliés par l’Algérie indemnisés

Les fermiers de la zone El Arja de la région de Figuig dépossédés d’une partie de leurs terres par l’Algérie en mars dernier vont recevoir des aides de la part de l’État marocain. De quoi les soulager un tant soit...

Enquête

Troublantes révélations sur la roqya-hijama business en France

La roqya et la hijama business, répandues au Maroc et en France, ont fait l’objet d’une enquête commandée par la Miviludes. Les révélations sont plutôt troublantes.

Lutte contre les faux tests et pass Covid au Maroc : 220 personnes interpellées

Quelque 220 personnes impliquées directement ou indirectement dans la falsification de pass sanitaires, de certificats de vaccination et des tests PCR, ont été arrêtés ces derniers jours au Maroc. Les autorités avaient prévenu que la justice serait...

Maroc/Entreprises : le délai moyen de paiement augmente de 52 jours

L’enquête diligentée par la Confédération générale des entreprises au Maroc (CGEM), dont l’objectif est de mesurer l’impact de la pandémie du coronavirus sur les entreprises marocaines, a relevé que le moyen de paiement supplémentaire, tous secteurs confondus,...

Plus de 10% des enfants marocains sont en surpoids

Selon l’enquête nationale sur la population et la santé familiale, 10,8 % des enfants marocains souffrent de surpoids, dont 2,9 % d’obésité.

Les Marocains font confiance à l’armée et la police

Le rapport annuel de l’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA) a révélé que les Marocains accordent une certaine confiance aux Forces armées royales et à la police. Il s’agit des résultats de son « Indice de confiance dans les institutions en 2020...

Chiffre d’affaires

Opportunités d’affaires : quand le marché marocain captive les investisseurs espagnols

Les investisseurs espagnols s’apprêtent à saisir les opportunités offertes par le marché marocain. C’est à la faveur de la récente décision du gouvernement assouplissant les conditions d’accès des professionnels étrangers au territoire...

Autoroutes du Maroc : nette progression des recettes au premier semestre

À fin juin 2022, Autoroutes du Maroc (ADM) ont affiché près de 2 milliards de dirhams de chiffre d’affaires, soit une progression de 10 % par rapport à la même période en 2019, selon les indicateurs...

Maroc : la pression fiscale repose sur les salariés

Au Maroc, seulement 1 % des entreprises actives dans le fichier du fisc assurent régulièrement leur redevance vis-à-vis de l’État. Les contribuables pressurés crient à l’injustice.

Après covid : la majorité des chefs d’entreprises marocains pas si inquiets pour l’avenir

Même si la pandémie de Covid-19 n’est pas encore finie, les chefs d’entreprises marocains reprennent confiance en l’économie. Ils seraient 77 % à croire que la reprise progressive des activités augure d’un changement pour leur chiffre...

L’aéronautique marocaine a du mal à se relancer

La crise sanitaire liée à l’épidémie du Covid-19 a mis l’ensemble du secteur aéronautique à rude épreuve, avec des commandes en berne. Cependant, différents moyens sont déployés par l’État et les professionnels pour favoriser la reprise après crise, et sortir de...