Les fruits et légumes marocains toujours prisés en Europe

12 mars 2021 - 15h20 - Economie - Ecrit par : J.K

En novembre 2020, les importations communautaires de fruits et légumes frais du Maroc vers l’Europe ont atteint 1,4 million de tonnes, soit une augmentation de 9 % comparativement à 2019. C’est ce que révèlent les dernières données mises à jour par Eurostat.

Durant les 11 premiers mois de 2020, l’UE a acheté 778 340 tonnes de légumes au Maroc, soit une hausse de 4 % par rapport à 2019. 455 712 tonnes de tomates ont été achetées, soit plus de 10 % par rapport à 2019. Quant aux haricots verts, 125 982 tonnes ont été achetées et 106 330 tonnes de poivre ont été exportées. Ainsi, les exportations de légumes avaient déjà fait un grand bond en 2019, surtout dans la filière tomate, l’un des plus dynamiques de l’horticulture au cours de ces dernières années en enregistrant près de 48 % du stock global avec 514 000 tonnes exportées.

La plus forte augmentation enregistrée entre 2019 et 2020 est celle de l’avocat. Les exportations de ce fruit ont enregistré au cours de la campagne de 2019, 32 800 tonnes, soit presque trois fois du volume de 2018 correspondant alors à +193 %. Les fruits ayant également enregistré une augmentation sont la pastèque avec +61 %, les fruits rouges +25 % et les haricots verts, 10 %. Ainsi, en 2020, parlant de fruit, l’UE a importé 610 849 tonnes, soit +18 % comparativement à 2019, avec 233 177 tonnes de pastèque importées, 31 603 tonnes de framboise, 28 816 tonnes de myrtille, 28 379 tonnes d’avocat importées.

En 2019, le volume de fruits exporté était de 1,07 million de tonnes, soit une augmentation de 6 % par rapport à 2018, ont indiqué les données du ministère de l’Agriculture. De plus, les prévisions pour décembre 2020 étaient concluantes, avec une amélioration de la présence marocaine sur le marché communautaire malgré la crise sanitaire et ses répercussions sur l’économie mondiale.

De 2010 à 2019, les importations communautaires de fruits et légumes marocains sont passées de 856 919 tonnes à 1,4 million de tonnes, soit +65 %. L’UE est le principal débouché commercial du Maroc qui au même moment, représente l’un des principaux exportateurs de produits agricoles et agroalimentaires en Afrique, avec une valeur de 58 milliards de dirhams en 2019.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Union européenne - Importations - Exportations - Alimentation

Aller plus loin

L’Israélien Mehadrin investit dans l’avocat au Maroc

En partenariat avec une entreprise marocaine, la société israélienne Mehadrin va produire en terre marocaine, de l’avocat afin de faire face à la demande de plus en plus...

Maroc : boom des exportations de tomates et fruits et légumes

Le Maroc a exporté 608,6 millions de kilos de tomates de cette campagne, contre 521,8 millions de kilos la campagne précédente, soit une augmentation d’environ 17 %.

Les Marocains boudent la pastèque

Les prix de la pastèque marocaine sont en forte baisse sur le marché local et international alors que la campagne de récolte bat son plein. En cause, plusieurs facteurs dont le...

La tomate marocaine a toujours la cote en Europe

La tomate marocaine est très présente sur les marchés européens en dépit de la crise sanitaire liée au coronavirus. La campagne d’exportation a démarré sur les chapeaux de roues.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

Aïd Al-Adha : combien coûte un mouton importé ?

Le prix du mouton importé serait de l’ordre de 2 850 dirhams et non 700 dirhams, selon une rumeur distillée sur les réseaux sociaux. C’est ce qu’indique la Fédération marocaine des acteurs de la filière élevage (FMAFE).

Le Maroc, gardien de la sécurité alimentaire mondiale

Le Maroc possède 70 % des réserves mondiales de phosphate, un minerai utilisé pour produire les engrais alimentaires. De quoi faire du royaume un garant de la sécurité alimentaire mondiale.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Les agriculteurs bretons dénoncent « l’invasion » de la tomate marocaine

Une action d’étiquetage a été lancée le vendredi 2 juin 2023 par les producteurs de tomates d’Ille-et-Vilaine et la FDSEA 35, pour dénoncer les tomates importées du Maroc.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.