Recherche

« On dit merci au Maroc…on ne dit pas merci à la France ! »

© Copyright : DR

13 mai 2020 - 09h00 - Société

Suzanne et Gérard, l’un des couples originaires de Charente-Maritime, bloqué au Maroc depuis plus de deux mois, a eu la chance de monter à bord d’un bateau, mardi 12 mai, pour rallier la France. En tout, cinq mille camping-cars sont toujours coincés dans le royaume.

« On dit merci au Maroc, qui s’est très bien occupé de nous. Par contre, on ne dit pas merci à la France ! » Suzanne est remontée contre son pays. Elle et son époux Gérard s’étaient rendus au Maroc, il y a plus de deux mois, pour les vacances et s’y étaient retrouvés confinés.

Le couple a connu huit semaines de galère : réservation de billets pour un bateau finalement annulé, nouvelle réservation à un prix exorbitant. « Une véritable arnaque », se désole Gérard. « Pendant tout ce temps, l’ambassade et le consulat étaient aux abonnés absents », fulmine de colère, Suzanne.

Mardi, la chance a souri au couple. Gérard et Suzanne sont montés à bord de l’un des bateaux mis à disposition par une compagnie italienne en début d’après-midi, pour rallier la Charente-Maritime. Pour la retraitée, ça ne suffirait pas puisqu’elle assure qu’il y a cinq mille camping-cars toujours bloqués au Maroc.

Catherine, elle aussi bloquée au Maroc avec son époux depuis plusieurs mois, n’a pas eu la même chance que Suzanne. Ils sont toujours coincés dans leur camping de Tazzarine, dans le sud du pays. Mais la situation devient intenable pour la retraitée. « On est dans le flou complet. Personne ne nous donne d’informations. Et nous, on est très stressés. On n’est vraiment pas bien. Vivement que tout ça se termine », se lamente-t-elle.

Mots clés: France , Rapatriement

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact