France : un Marocain condamné pour avoir bafoué un arrêté ministériel

11 septembre 2021 - 17h20 - France - Ecrit par : S.A

À Marly, dans le nord de la France, un Marocain a écopé de six mois de prison ferme pour violation de l’obligation de résider dans un périmètre déterminé. Sous curatelle, il souhaite repartir au Maroc pour rester auprès de sa famille.

Cet homme de 35 ans est connu de la justice. Déjà huit mentions à son casier. Il avait été condamné pour vols aggravés, dégradations, menace de mort et une condamnation, meurtre, tortures et actes de barbarie. Après sa sortie de prison de Sequedin le 30 août pour rejoindre un foyer valenciennois, « un arrêté ministériel lui avait été notifié le jour même avec, l’obligation de se présenter chaque jour à 9 heures au commissariat et l’interdiction de sortir de Valenciennes sans autorisation préalable », car Il est considéré comme un danger pour la sécurité nationale, rapporte La Voix du Nord. Des interdictions que le Marocain ne respectera pas. Il sera arrêté.

À lire : France : un Marocain arrêté pour avoir demandé à des baigneuses de se rhabiller

Il avoue avoir fumé du cannabis et possédé 1,5 g de résine, mais dit se trouver à Marly – où il a discuté avec une bande de jeunes – de manière involontaire. « Que voulez-vous que je vous dise. Vous vous acharnez sur moi, vous essayez de me piéger », s’emporte-t-il, ajoutant avoir signé l’arrêt sans savoir de quoi il s’agissait, car il ne sait ni lire ni écrire. « On m’a rien expliqué, assure-t-il. J’ai fait seize ans de prison pour meurtre, laissez-moi tranquille ».

Le verdict est tombé : l’homme écope de six mois de prison avec maintien en détention. Il dispose d’un délai de 10 jours pour interjeter appel.

Sujets associés : France - Prison - Cannabis

Aller plus loin

Le Puy-de-Dôme, un département de transit pour le cannabis marocain

Les douanes de Clermont-Ferrand sont impliquées dans la lutte contre le trafic de drogue dans le Puy-de-Dôme, un département de transit pour le cannabis marocain ainsi que...

France : un Marocain arrêté pour avoir demandé à des baigneuses de se rhabiller

Le tribunal correctionnel de Dax a condamné un jeune marocain de 25  ans, sans papier, à trois mois de prison pour non-respect d’une assignation à résidence en Mayenne.

France : l’un des plus gros trafiquants du cannabis marocain désormais libre

Sofiane Hambli, 45 ans, l’un des plus gros trafiquants du cannabis marocain et informateur de la police a recouvré la liberté, mardi. Ainsi en a décidé un juge des libertés et...

Ces articles devraient vous intéresser :