Recherche

La France réagit à la condamnation des membres du Hirak

28 juin 2018 - 14h10 - Société

Nasser Zefzafi

Par la voix d’Agnès von der Mühll, le ministère des Affaires étrangères français a réagi mercredi à la condamnation des membres du Hirak par la chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca.

« Nous avons pris connaissance des condamnations prononcées dans le cadre du procès des manifestants du Hirak du Rif marocain », a-t-elle déclaré.

Et d’ajouter : « Nous sommes attachés au respect des libertés publiques. Nous sommes également attentifs à la situation économique et sociale dans le Rif où nous menons des actions de coopération avec les autorités marocaines, au travers de l’Agence française de développement, au bénéfice de la population de cette région ».

La porte-parole répondait à la question d’un journaliste sur les condamnations allant jusqu’à 20 ans de prison pour certains membres du Hirak, notamment Nasser Zefzafi, Nabil Ahamjik, Ouassim El Boustati et Samir Ighid et 10 ans de prison pour Mohamed Jelloul et bien d’autres encore.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact