Recherche

Prison avec sursis pour avoir fermé son gîte à une marocaine voilée

© Copyright : DR

9 octobre 2007 - 16h54 - Société

La propriétaire d’un gîte rural de Julienrupt, dans les Vosges, a été condamnée à quatre mois de prison avec sursis et 1.000 euros d’amende par le tribunal correctionnel d’Epinal pour avoir refusé d’accueillir une cliente qui portait un voile islamique, a-t-on appris auprès de Me Gérard Welzer, avocat de la victime.

Cette femme de 54 ans a été reconnue coupable de discrimination religieuse. Elle devra verser un total de 7.400 euros à la victime et aux associations de défense des droits de l’homme qui s’étaient portées parties civiles.

Yvette Truchelut, qui était défendue par Me Alexandre Varaut, l’avocat du Mouvement pour la France, s’était justifiée à l’audience, il y a une semaine, en mettant en avant ses convictions laïques.

La cliente, Horia Demiati, s’était présentée au gîte le 11 août 2006 avec sa mère, également voilée, et d’autres membres de sa famille.

Cette auditrice financière d’origine marocaine résidant dans l’Essonne avait préféré repartir quand la propriétaire avait demandé aux deux femmes de retirer leur voile dans les parties communes.

Reuters

Mots clés: France , Religion , Racisme , Procès , Prison

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact