Funérailles ordinaires pour Basri

30 août 2007 - 21h33 - Maroc - Ecrit par : L.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Il y avait foule, hier au cimetière Achouhada de Rabat, où a été inhumé le corps de l’ex-ministre de l’Intérieur de Feu SM Hassan II, Driss Basri. Mais aucun officiel. Le seul membre du gouvernement qui a fait le déplacement est l’actuel ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa. Il a accompli la prière et accompagné, à pied, le cortège funèbre jusqu’au cimetière où il assisté à l’enterrement.

Les représentants de la classe politique n’étaient pas non plus là, hormis Abdelillah Benkirane (PJD), Abdallah Kadiri (PND), Mahmoud Archane (MDS) et Me Mohamed Ziane (PLM). Quelques artistes ont fait le déplacement, notamment Abdelhadi Belkayat et Mehdi Kotbi. Mais ceux qui ont brillé par leur absence sont surtout les amis d’hier du défunt ex-ministre. D’anciens gouverneurs et de nombreux hauts cadres du ministère de l’Intérieur étaient présents. Deux anciens ministres étaient également là ( Rachidi Ghezouani et Allal Sinaceur). Quelques parlementaires aussi, mais pas les présidents des deux chambres. Certes, Mustapha Oukacha est lui-même alité actuellement alors que Abdelouahed Radi est, nous a-t-on dit, en campagne.

Le cortège funèbre avait quitté le domicile du défunt, sis au quartier Souissi, vers 11 h 15 pour arriver à la mosquée Achouhada peu avant la prière d’Adohr. Aucune escorte. Ni sirènes. Un cortège ordinaire pour des funérailles d’un homme qui, de son temps, ne l’était pas. A telle enseigne que ni TVM ni 2M n’ont jugé utile de les couvrir. Ce n’est pas le cas pour la presse écrite nationale et internationale dont les représentants sont venus nombreux couvrir et assister à ces funérailles. Principalement des photographes de différentes agences de presse accréditées à Rabat.

Parmi la foule, au moins un millier de personnes, des dizaines ont fait le déplacement depuis la ville de Settat. En voitures individuelles ou par train, elles ont tenu à assister aux funérailles de l’enfant prodige de leur ville. Mais ce ne fut pas le cas de son frère aîné, Haj Bouchaïb Basri, resté à Settat pour veiller sur les préparatifs du « dîner du mort » dans la maison familiale, sise à la localité de Mnasra, non loin de Settat.

4 autocars

De nombreux habitants de Settat n’ont pu faire, hier matin, le déplacement à Rabat pour assister aux funérailles de Driss Basri. Ils avaient, pourtant, affrété la veille quatre autocars. Arrivés, hier à 7 heures du matin, sur le lieu du rendez-vous pour le départ, on leur apprend que les véhicules en question n’ont pas reçu l’autorisation nécessaire pour effectuer le trajet en question.

L’Economiste - Jamal Eddine Herradi

Sujets associés : Hassan II - Rabat - Chakib Benmoussa - Driss Basri - Décès - Mohamed Ziane

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Hassan II

Le château de Gretz-Armainvilliers, ancienne propriété du roi Hassan II

Le roi Hassan II n’avait pas seulement un goût prononcé pour les voitures de luxe. Il était aussi un amoureux de belles demeures et avait acquis une auprès de la famille Rothschild.

Il y a 50 ans, des avions de chasse marocains tentaient d’assassiner Hassan II

Le 16 août restera une date mémorable pour les Marocains. Il y a 50 ans, trois avions de combat de l’armée de l’air marocaine tentaient d’assassiner le roi Hassan II qui rentrait à Rabat après un voyage officiel en...

Décès de Mahjoubi Aherdane à l’âge de 99 ans

Le fondateur du mouvement populaire, Mahjoubi Aherdane, est décédé dimanche dans sa ville natale, Oulmes, à l’âge de 99 ans. L’homme politique souffrait de graves problèmes de santé.

« Hassan II était magnifique. Mohammed VI est adorable. » (vidéo)

Farah Diba Pahlavi, ancienne impératrice d’Iran, salue la magnanimité du roi Mohammed VI et de son père Hassan II dont elle garde de bons souvenirs.

Une Rolls-Royce du roi Hassan II mise aux enchères

La voiture Rolls-Royce Camargue de 1977 ayant appartenu à feu Hassan II est mise aux enchères. Combien faut-il débourser pour acquérir ce bijou  ?

Rabat

Marhaba 2022 : une rencontre entre le Maroc et l’Espagne à Rabat

Le Maroc et l’Espagne préparent activement l’opération Marhaba 2022, après deux années de suspension. Une rencontre est prévue le 5 mai à Rabat, pour examiner les derniers préparatifs.

Covid-19 : la ville de Rabat barricadée

La situation épidémiologique de la ville de Rabat vient de basculer dans le rouge. La multiplication des cas de contamination ces dernières 24 heures a conduit à la mise en quarantaine de la ville.

Rabat : des chiens renifleurs détectent les fuites d’eau

Du nouveau au Maroc. Des chiens renifleurs sont utilisés pour détecter les fuites sur les réseaux d’eau à Rabat-Salé et Skhirat-Témara. L’expérimentation est menée dans la région par une entreprise française cynotechnique. Objectif : préserver la ressource en...

Des villas anarchiques à Casablanca, Rabat et Mohammedia

Des villas de luxe avec jardins et piscines poussent comme des champignons dans les environs de Casablanca, Rabat et Mohammedia, en violation des règles d’urbanisme. Ces travaux ont été réalisés sur la base des permis de construire délivrés plutôt pour...

Le fils « de bonne famille » qui a tué une fillette dans un accident à Rabat arrêté

La police judiciaire de Rabat a procédé à l’arrestation lundi 10 mai, d’un jeune homme à l’origine d’un accident de la route qui a coûté la vie à une petite fille âgée de 7 ans. Le conducteur a déjà été impliqué dans le passé dans un accident mortel avec délit de...

Chakib Benmoussa

L’ambassadrice de France au Maroc met dans l’embarras Chakib Benmoussa

L’ambassadrice du Maroc Hélène Le Gal a déclaré que Chakib Benmoussa, président de la Commission spéciale pour un nouveau modèle de développement, et par ailleurs ambassadeur du Maroc en France lui aurait présenté le bilan d’avancement des travaux de la...

Réaction du ministère de l’Éducation après l’agression d’un enseignant à Berrechid

Suite à l’agression physique d’un enseignant dans un établissement primaire à Berrechid, le ministre de l’Éducation nationale, Chakib Benmoussa, a vivement réagi, condamnant l’acte et exprimant son soutien à la victime et au personnel...

Au Maroc, l’horaire GMT+1 fait de nouveau polémique

La députée Nezha Mekdad a interpellé Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports sur le maintien de l’heure GMT+1 à l’occasion de la rentrée scolaire 2022-2023.

Bac 2022 au Maroc : la session de rattrapage reportée

La date de la session de rattrapage de l’examen du baccalauréat a été prolongée, selon l’annonce faite par le ministre de l’Éducation Nationale, Chakib Benmoussa.

France-Maroc : les deux pays doivent adapter leurs relations aux nouveaux défis (ambassadeur)

L’ambassadeur du Maroc près la France a saisi l’occasion du 22ᵉ anniversaire de la Fête du Trône pour inviter son pays et la France à renforcer et renouveler leur relation « d’exception ». Les deux pays sont tenus d’adapter leurs liens aux nouveaux défis,...

Driss Basri

Le fils de Driss Basri expulsé des États-unis

Détenu depuis le mois de février dernier dans une prison du Colorado, aux États-unis, pour des faits de violences conjugales, le fils de l’ancien ministre de l’Intérieur, Driss Basri, a fait l’objet d’une mesure...

Décès

Salé : lourdes peines pour les membres de la cellule terroriste de «  Moul triporteur  »

La chambre criminelle du tribunal de première instance de Salé a condamné les quatre membres restants de la cellule terroriste dite « Moul triporteur » à une peine cumulée de 60 ans de prison ferme. Abderrazak A., l’émir de cette cellule démantelée en...

La famille du Marocain tué à Majorque réclame justice

La famille de Mohamed, le jeune marocain décédé vendredi à Majorque après avoir été victime d’une violente agression en juillet dernier, réclame justice.

Maroc : controverse autour d’un chèque signé par un patient décédé

Un médecin exige à la famille d’un patient décédé de lui payer 8 millions de dirhams pour seulement une nuit passée dans une clinique à El Jadida. Le médecin assure que le défunt lui avait délivré un chèque de ce...

Le meurtrier présumé d’un Marocain arrêté à Séville

La police espagnole a arrêté récemment l’un des auteurs présumés du meurtre d’un Marocain à Séville. La victime, HT, âgée de 34 ans, a été violemment agressée le 14 mai, avant de rendre l’âme onze jours plus tard à l’hôpital Virgen del...

Coronavirus : 38 morts en 24h au Maroc

Le Maroc a recensé 38 décès dus au coronavirus, a indiqué le ministère de la Santé. Le nombre de personnes ayant succombé au Covid-19 au Royaume s’élève à 6 749.

Mohamed Ziane

L’ancien ministre Mohamed Ziane condamné à trois ans de prison

Poursuivi pour de multiples chefs d’accusation, l’ancien ministre Mohamed Ziane a été condamné mercredi par le tribunal de première instance de Rabat, à trois ans de prison, et au paiement de plusieurs...

Un ancien ministre marocain en prison pour « adultère »

L’ancien ministre Mohamed Ziane poursuivi pour de multiples chefs d’accusation, dont « injure contre un corps constitué » et « adultère » a vu sa condamnation à 3 ans de prison confirmée par la Cour d’appel de Rabat. Il a été incarcéré non loin de...

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Suspendu, l’avocat Mohamed Ziane dénonce une injustice

Suspendu de ses fonctions d’avocat pendant un an, l’ex-avocat du journaliste Taoufik Bouachrine condamne cette sentence. Mohamed Ziane dénonce une “tentative d’étouffement”.

L’avocat Mohamed Ziane bientôt poursuivi

Le ministère de l’Intérieur veut poursuivre l’avocat Mohamed Ziane pour ses propos diffamatoires contre la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).