Mafia marocaine : le commanditaire de la fusillade du Café "La Crème" localisé

26 juillet 2019 - 15h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Les Services de sécurité néerlandais sont à deux doigts d’interpeller le commanditaire de la fusillade du Café "La Crème", à Marrakech, en cavale, depuis presque deux ans. Des recherches ont permis de localiser Ridouan Taghi à Dubaï.

Ce n’est qu’une question de temps pour que le commanditaire de la fusillade du Café "La Crème", à Marrakech, soit arrêté. Selon la presse néerlandaise, le Marocain se trouverait actuellement à Dubai, aux Emirats arabes unis. Dans leur stratégie, les autorités néerlandaises entendent offrir une récompense de 100.000 euros à toute personne pouvant leur prêter main forte. Les enquêteurs, eux, estiment être proches de l’arrestation du suspect qui échappe à la justice, depuis environ deux ans.

La même source indique que le Marocain est également recherché pour au moins cinq affaires d’homicide. L’autre chef d’accusation qui pèse sur lui, que le Parquet néerlandais a fait connaître, reste que le suspect et l’un de ses complices sont les leaders d’une bande spécialisée dans le crime organisé.

En novembre 2017, deux Néerlandais, originaires de la République dominicaine et du Surinam, ont commis la fusillade du Café "La Crème", faisant un mort et deux blessés. Le cerveau de cette fusillade est un Marocain qui résidait aux Pays-Bas. Les criminels avaient reçu l’ordre d’assassiner le propriétaire du Café, mais la chance étant de son côté, il avait échappé bel. Un jeune étudiant en médecine tomba sous les balles des assassins.

Au Maroc, les services de sécurité ont procédé à l’arrestation d’au moins 16 personnes, impliquées dans cette affaire.

Sujets associés : Marrakech - Pays-Bas - Dubaï - Criminalité - Fusillade café à Marrakech

Aller plus loin

Fusillade de Marrakech : début du procès en appel

Le procès en appel des accusés de l’affaire de la fusillade du café la Crème à Marrakech, doit débuter demain. Ainsi en a décidé la chambre criminelle de la cour d’appel de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Mohammed Ihattaren menacé par le milieu criminel à cause d’une relation amoureuse

L’absence de Mohammed Ihattaren au club néerlandais d’Ajax Amsterdam, ferait, d’après des sources médiatiques, suite à des menaces en provenance du « milieu criminel ». Le joueur et son club démentent.