Gims offre un concert gratuit à ses fans à Jamaâ El Fna

23 décembre 2019 - 21h30 - Culture - Ecrit par : G.A

"Stars in the place" fait pour la troisième fois son retour à Marrakech. Maître Gims gratifiera ses fans et amis d’un spectacle gratuit qui aura lieu le 29 décembre sur la place Jamaâ El Fna à Marrakech.

La troisième édition de "Stars in the place" verra défiler sur la scène de la place Jamaâ El Fna des artistes de renom, très adulés par le public marocain. Il s’agit de Dadju, Lartiste, Aminux, L7or et Mohamed Ramadan. Ils promettent offrir un spectacle riche en couleurs et en émotions.

"Stars in the place" est un concept porté depuis quelques années par Gims. À chaque édition, il invite ses amis artistes qui ont comme lui la même passion pour le Maroc à offrir de leur temps et savoir-faire pour égayer le public.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Musique - Spectacle - Jamaâ El Fna

Aller plus loin

Le frère de Gims, Dadju, s’installe également à Marrakech

La ville de Marrakech continue d’attirer les stars internationales, notamment françaises. En posant ses valises à Marrakech Dadju compte suivre les traces de son frère aîné Gims.

Gims et Miss France 2021 enflamment le Casa Fashion Show

Le rappeur congolais Gims et Amandine Petit, Miss France 2021, ont lancé Casa Fashion Show 2023 parrainé par le roi Mohammed VI, où ils ont orchestré avec maestria.

Les confidences de Maître Gims sur son appartenance à une "secte islamiste"

Converti à l’islam, le rappeur Maitre Gims a fait des confidences sur son appartenance à une "secte islamiste" par le passé. Confidences faites dans un documentaire signé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki se marient le 17 novembre au Maroc

Après Paris, le chanteur marocain Saâd Lamjarred et Ghita El Alaki, vont organiser leur mariage au Maroc le 17 novembre prochain. Une cérémonie à laquelle seront conviés sa famille, des fans et amis marocains.

Les cafés et restaurants menacés de poursuites judiciaires

Face au refus de nombreux propriétaires de cafés et restaurants de payer les droits d’auteur pour l’exploitation d’œuvres littéraires et artistiques, l’association professionnelle entend saisir la justice.

Salma Rachid sous le feu des critiques

Salma Rachid est la cible d’attaques sur les réseaux sociaux. De nombreux internautes fustigent l’arrogance de la chanteuse de la pop marocaine.

L’artiste Jaouad Alloul évoque son homosexualité et ses extravagances

Dans une interview, Jaouad Alloul, artiste pluridisciplinaire et entrepreneur créatif autodidacte d’origine marocaine, s’est livré comme jamais sur son nouvel album, sa crise conjugale et son rêve.

Dounia Batma bientôt célibataire

La chanteuse marocaine très controversée Dounia Batma s’apprête à tourner une page importante de sa vie. Le divorce tant annoncé avec son mari Mohamed Al Turk, ne serait plus qu’une question de jours.

Khtek, rappeuse marocaine, se confie sur sa maladie

Dans une interview, la rappeuse marocaine Khtek, de son vrai nom Houda Abouz, se confie sur sa bipolarité. La musique lui sert de thérapie, mais aussi de canal de sensibilisation.

Divorce de Tamer Hosny et Bassma Boussil

Basma Boussel, la célèbre styliste et chanteuse marocaine, a annoncé son divorce avec le chanteur égyptien Tamer Hosny. L’annonce a été faite sur le compte Instagram de Boussel, avec un message qui a ému ses fans.

Samira Said et Saad Lamjarred très critiqués

Le compositeur marocain Nabil El Khalidi a dénié à la chanteuse Samira Said et au chanteur Saad Lamjarred le statut d’artiste de renommée mondiale. Il estime par ailleurs qu’aucun artiste arabe, ancien ou nouveau ne l’a été.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.