JCC 2008 : Deux productions marocaines en compétition

8 octobre 2008 - 13h53 - Culture - Ecrit par : L.A

Le dernier film de Nabil Ayouch, Whatever Lola wants, a été programmé en compétition officielle au Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) qui se tiennent du 25 octobre au 2 novembre dans la ville tunisienne.

"Whatever Lola wants " avait été déprogrammé de l’ouverture du Festival international du cinéma d’Alexandrie courant août. Officiellement, cette déprogrammation avait été justifiée par le fait que le film ait été projeté dans plusieurs festivals.

Ahmed Al Maanouni présentera également son dernier film, "Cœurs brûlés" en compétition officielle lors de la 23ème édition des JCC.

Synopsis "Whatever Lola Wants"

Lola, 25 ans, vit à New York où elle travaille pour la Poste en rêvant d’une carrière de danseuse. Youssef, son meilleur ami, est un jeune Egyptien gay installé à New York pour y vivre comme il l’entend. C’est par lui que Lola découvre l’histoire d’Ismahan, star de la danse orientale, véritable légende au Caire.

Dans le restaurant où Youssef travaille, Lola rencontre un autre Egyptien, Zack. L’idylle tourne rapidement court quand Zack prend conscience des différences culturelles qui les séparent et rentre en Egypte. Sans réfléchir, Lola, aussi impulsive que naïve, décide immédiatement de le suivre, sous les yeux effarés de Youssef. Arrivée au Caire, déçue par l’accueil de la famille de Zack autant que par l’attitude du jeune homme, Lola se met en tête de retrouver la fascinante danseuse Ismahan.

Synopsis "Cœurs brûlés"

Amin, un jeune architecte qui vit en France, revient précipitamment au Maroc pour revoir, juste avant sa mort, son oncle à qui il n’a plus adressé la parole depuis dix ans.

C’est la confrontation de la dernière chance avec l’homme qui l’a élevé depuis la mort de sa mère et auquel il n’a jamais pardonné sa violence et son incompréhension.

Amin se replonge malgré lui dans le souvenir de son enfance malheureuse car ses visites à l’hôpital ravivent ses blessures profondes, longtemps refoulées et exacerbées par les silences entourant la mort de sa mère. Son ami d’enfance, l’artisan menuisier Aziz, l’exhorte à ne pas ressasser le passé et se complaire dans le ressentiment.

Amin rencontre Hourya, jeune fille audacieuse et gaie. L’histoire d’amour qui vient de naître entre eux est vite contrariée. La mort de l’oncle n’apaise pas les tourments du jeune homme qui devra trouver en lui-même ses propres réponses.

Sujets associés : Cinéma - Nabil Ayouch - Journée - Ahmed Al Maanouni

Ces articles devraient vous intéresser :

Hollywood pose ses caméras au Maroc pour "Lords of War"

Le tournage de la suite du film « Lord of War » sorti dans les salles de cinéma en 2005, devrait bientôt démarrer au Maroc, avec le retour d’Andrew Niccol à la réalisation et au scénario.

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

Adil El Arbi et Bilall Fallah ont tenté de « pirater » Batgirl, leur propre film

Les réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah racontent avoir tenté de pirater « Batgirl », leur propre film, lorsqu’ils ont appris que le studio Warner a annulé sa sortie.

Maroc : des prix bas pour aller au cinéma

Le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication du Maroc, Mohamed Mehdi Bensaid, a annoncé un ambitieux projet visant à ouvrir 150 nouvelles salles de cinéma à travers le pays. Il est également prévu de faire un gros effort sur les...

Le film « Zanka Contact » contraint de supprimer une chanson d’une pro-Polisario

Suite à l’interdiction de diffusion « au niveau national et international » du film Zanka Contact, les producteurs se sont pliés aux exigences de l’organe régulateur, annonçant la suppression de la musique à polémique.

Game of thrones : une actrice garde un mauvais souvenir du tournage au Maroc

À l’origine, Tamzin Merchant était celle qui devait épouser Khal Drogo dans « Game of thrones » qui a été tourné au Maroc. Mais l’actrice a fini par abandonner le projet, sans que personne en comprenne la raison.

Du nouveau sur le film Gladiator 2 tourné en partie au Maroc

Après une suspension due à la grève des acteurs de cinéma d’Hollywood, le tournage du film américano-britannique Gladiator à Malte reprend bientôt. Une partie du film a été déjà tournée à Ouarzazate, au Maroc.

Maroc : Gladiator 2 dope les recettes de tournage

Le Maroc voit cette année une reprise exceptionnelle des recettes issues des tournages de films étrangers, entretenant l’espoir d’une année record. Parmi ces productions, « Gladiator 2 » de Ridley Scott, une superproduction au budget colossal de 200...

Jamel Debbouze : « J’ai le même âge que mes enfants »

Quatre ans après son dernier rôle au cinéma, l’acteur marocain Jamel Debbouze est de retour dans une nouvelle comédie intitulée « Le nouveau jouet », un film inspiré du « Jouet », de Pierre Richard. Invité dans l’émission Matin Première de RTBF,...

Du soutien pour Adil El Arbi et Bilall Fallah

Après l’annulation par Warner Bros du film batgirl, les réalisateurs belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah reçoivent une avalanche de soutiens.